Restez connéctés

GP d’Abou Dhabi

Pirelli dévoile les choix de pneus pour le GP d’Abou Dhabi

Publié

le

© Pirelli

Pirelli a dévoilé ses choix de pneus pour le Grand Prix d’Abou Dhabi, ultime manche du championnat 2017 de Formule 1 et qui se disputera sur le circuit de Yas Marina.

Sans réelle surprise, les pilotes ont tous choisi un maximum de trains de pneus Ultra-Tendres pour le Grand Prix d’Abou Dhabi, à l’exception des deux pilotes Renault qui sont les seuls à n’en avoir choisi que 8 trains.

Notons également que Ferrari a opté pour une approche plus agressive que Mercedes pour cette dernière course de l’année, avec 10 trains de pneus Ultra-Tendres contre neuf pour les pilotes Mercedes.

GP d’Abou Dhabi

Sebastian Vettel : « Hamilton a fait moins d’erreurs, le meilleur a gagné à la fin »

Publié

le

© Ferrari

Sebastian Vettel a admis ce jeudi à Abou Dhabi que c’est « le meilleur homme » qui a remporté le championnat du monde 2017.

Lewis Hamilton a remporté le titre deux courses avant la fin du championnat du monde 2017, ce qui place le pilote britannique à égalité parfaite en termes de titres mondiaux avec Sebastian Vettel (quatre titres chacun), mais le pilote Ferrari prévient Mercedes et Lewis Hamilton : Le défi sera encore plus grand en 2018.

« Lewis a fait moins d’erreurs, et le meilleur a gagné à la fin. » déclare Vettel ce jeudi en conférence de presse à Abou Dhabi. « L’étape que nous avons franchie cette année était incroyable.

« La façon dont l’équipe est arrivée avec une voiture compétitive au début de saison, la façon dont nous avons amélioré le châssis et le moteur, sur tous les fronts, je pense que cela a été exceptionnel. »

« Nous avons été proches pendant la majeure partie de l’année, pas assez près quand cela a eu de l’importance, mais c’est ce qui est arrivé. »

« A partir de là nous avons tiré nos conclusions, nous avons appris la leçon. Je pense que tout le monde va pousser très fort pendant l’hiver, mais tout recommence l’année prochaine, donc, nous verrons bien. »

« Mercedes a été très compétitive ces dernières années et encore cette année, malgré un changement de règlement qui nous a évidemment aidé à nous rapprocher un peu plus. »

« Mais pour l’année prochaine c’est la même histoire – vous devez faire ce pas. Cette dernière étape dont vous parlez est toujours la plus difficile. Mais c’est pourquoi nous sommes ici. « 

« L’équipe est prête. Les gens de Maranello sont déjà excités. Je pense que nous avons de bons projets en cours. Certains prendront du temps, d’autres viendront bientôt, mais c’est le combat normal. »

 

Continuer à lire

GP d’Abou Dhabi

4 questions à Nico Hulkenberg avant le Grand Prix d’Abou Dhabi

Publié

le

© Renault

Nico Hulkenberg est gonflé à bloc pour conclure en beauté sa première campagne avec l’équipe lors de la dernière course de la saison à Abou Dhabi.

Racontez-nous un tour à Yas Marina…
Le circuit en lui-même est assez incroyable et les infrastructures sont vraiment impressionnantes. C’est long et doté d’un rythme étrange. Il faut être à l’aise avec les changements de cadence. Les virages sont très différents les uns des autres, d’où l’importance de trouver un bon équilibre, de s’habituer aux conditions et de les exploiter pleinement. C’est vraiment bien de finir la saison à Abou Dhabi. J’ai terminé dans les sept premiers ces trois dernières années. J’ai donc hâte d’y être et je suis prêt à me battre pour les points.

Quel bilan tirez-vous du Brésil ?
C’est positif de gagner un point après la série frustrante des rendez-vous précédents. Nous n’avions pas le rythme que nous souhaitions, mais nous avons fait de notre mieux et je m’en réjouis. La sixième position du Championnat Constructeurs se jouera jusqu’à l’arrivée à Abou Dhabi et je m’en délecte d’avance. Le tracé devrait mieux nous convenir qu’Interlagos. C’est la dernière de l’année et il y a beaucoup d’enjeux. C’est très stimulant.

Comment résumeriez-vous votre campagne ?
Cette saison a été consacrée aux progrès et à la croissance. J’ai découvert une nouvelle écurie qui s’est fortement développée durant l’année. Nous avons progressé sur la voiture et nos performances. Bien sûr, nous aurions voulu plus sur le plan des résultats, mais je pense que nous avons mis beaucoup de choses en place en coulisses. Cela nous permettra de batailler plus haut à l’avenir, ce qui a toujours été le but.

Quel est votre objectif pour le dernier Grand Prix de l’année ?
Je me rends à Abu Dhabi dans l’optique de marquer de gros points. Dimanche soir, j’ai envie de me détendre à Yas Marina avec l’équipe pour fêter un travail bien réalisé.

 

Continuer à lire

GP d’Abou Dhabi

Le bulletin météo pour le Grand Prix d’Abou Dhabi

Publié

le

© DR

La Formule 1 a rendez-vous à Abou Dhabi sur le circuit de Yas Marina pour la toute dernière manche de la saison 2017.

L’occasion donc de vous offrir le dernier bulletin météo de la saison, même si vous vous en doutez, le temps à Abou Dhabi sera plutôt sec et chaud.

Vendredi pour les essais libres 1 et 2

Le soleil brillera toute la journée de vendredi à Abou Dhabi, le thermomètre pourra grimper jusqu’à 27 degrés au plus fort de la journée.

Samedi pour les essais libres 3 et les qualifications

Le soleil chauffera le bitume du circuit de Yas Marina durant toute la journée de samedi, les températures seront similaires à celles de vendredi avec un bon 27 degrés attendu au plus fort de la journée.

Notons que les rafales de vent seront tout de même plus présentes pour la journée de samedi, avec des pointes pouvant atteindre les 25 km/h dans l’après midi.

Dimanche pour la course

Pas de surprise pour dimanche, puisque le temps sera à nouveau largement ensoleillé. Le mercure grimpera jusqu’à 26 degrés, mais il faudra surveiller les rafales de vent qui seront encore plus fortes que le samedi (35 km/h).

J’ai été heureux de vous présenter les 20 bulletins météo pour cette saison 2017, rendez-vous désormais en 2018 pour le tout premier bulletin météo de la saison au Grand Prix d’Australie.

Continuer à lire

GP d’Abou Dhabi

4 questions à Carlos Sainz avant le Grand Prix d’Abou Dhabi

Publié

le

© Renault

En cette fin d’année, Carlos Sainz achèvera sa courte et prometteuse aventure avec la R.S.17 avec une quatrième apparition sous les couleurs Renault.

Que pensez-vous du Grand Prix d’Abou Dhabi ?
J’aime son côté crépusculaire. Cette saison, j’ai réalisé de belles performances sous les projecteurs et ce serait bien de recommencer. L’ambiance est toujours agréable à Abou Dhabi. C’est la dernière épreuve de l’année, cela rend l’événement spécial. Les infrastructures sont incroyables et j’adore partir le jour pour arriver de nuit !

Qu’avez-vous retenu du Brésil ?
L’expérience était bénéfique et j’ai quitté le Brésil en étant positif. Je commence à trouver mes marques au volant et nous sommes assez confiants pour viser les points à Abou Dhabi. La lutte pour la sixième place du championnat sera intense, mais nous sommes prêts à relever le défi.

Quel bilan tirez-vous de vos trois premières courses à nos côtés ?
Il a fallu apprendre beaucoup de choses, mais je pense que nous avons positivement fait face aux défis. Il y avait beaucoup d’informations à absorber en rejoignant une écurie d’usine, encore plus en cours de saison. Je suis toujours en phase d’apprentissage avec la voiture, donc j’espère faire un nouveau pas en avant à Abou Dhabi.

Quels sont vos objectifs pour la finale ? 
Je veux bien évidemment me qualifier et terminer parmi les dix premiers. Jusqu’ici, nous avons vraiment connu des moments forts à chaque Grand Prix et je souhaite poursuivre ainsi pour finir l’année avec un grand sourire.

Continuer à lire

GP d’Abou Dhabi

Stoffel Vandoorne : « Une année difficile, mais enrichissante »

Publié

le

© McLaren-Honda

Stoffel Vandoorne s’apprête à boucler sa première saison complète en Formule 1 après une année faite de hauts et de bas, mais avec trois courses dans les points et des performances exceptionnelles.

Le Belge arrive à Abou Dhabi, sur l’un des circuits où il a déjà gagné par le passé en catégories inférieures. Mais ce qui rend ce tracé de Yas Marina si particulier, c’est bien évidemment cette ambiance de fin d’année et de début de vacances pour les équipes mais aussi les médias qui sillonnent les routes du globe durant 10 mois de l’année.

« C’est bon de terminer la saison sur un circuit que je connais bien après quelques nouvelles pistes lors des dernières courses. » déclare Stoffel Vandoorne. « 

« J’ai piloté à Yas Marina à plusieurs reprises en essais et en GP2, et j’ai déjà gagné deux fois ici, ce qui m’a laissé des souvenirs très spéciaux. »

« Je suis impatient de l’aborder à nouveau au volant d’une Formule 1, c’est un circuit technique, délicat, mais gratifiant. Et en raison de sa configuration, c’est assez difficile de doubler ici. »

« Courir en passant du jour à la nuit n’est pas quelque chose que j’ai beaucoup expérimenté jusqu’ici en raison des horaires des courses de GP2, mais piloter avec le soleil couchant est vraiment cool. »

« J’aime courir sur ce circuit et il y a vraiment un sentiment spécial avec ce Grand Prix. C’est un sentiment étrange entre la fin des cours et beaucoup d’anticipation sur le week-end à venir avant que tout le monde ne rentre à la maison pour une pause et commence à travailler sur la voiture de l’an prochain. »

« Cette année a été pleine de hauts et de bas pour nous. Pour moi, j’ai eu un début d’année difficile, mais au fil de la saison, j’ai travaillé très fort avec l’équipe et j’ai l’impression d’être plus épanoui. »

« Je suis bien plus à l’aise dans le cockpit qu’auparavant et mon rythme de progression au cours de la deuxième moitié de saison a été très satisfaisant. L’année a été difficile, mais finalement enrichissante, car j’ai beaucoup appris et j’ai hâte de voir ce que l’année prochaine nous réserve. Nous allons pousser fort ce week-end afin de terminer l’année en beauté. »

Continuer à lire

GP d’Abou Dhabi

Kevin Magnussen n’a rien à perdre à Abou Dhabi

Publié

le

© Haas F1 Team

Kevin Magnussen affirme qu’il n’a rien à perdre lors de la dernière course de l’année à Abou Dhabi et fera tout ce qu’il peut pour signer un bon résultat pour son équipe Haas.

le Danois a terminé dans les points à cinq reprises cette année, son meilleur résultat a été une septième place au Grand Prix d’Azerbaïdjan, il tire un bilan de sa première saison passée avec Haas.

« Nous n’avons rien à perdre en allant à Abou Dhabi, nous devons juste y aller, ça va être excitant. » déclare Magnussen. « Ce fut une très bonne saison, j’ai pris du plaisir à participer aux courses les plus amusantes que je n’ai jamais eues. »

« Je pense que nous aurions pu en montrer un peu plus avec un peu plus de chance, mais dans l’ensemble, la saison a été agréable. En termes de résultat, nous aurions pu en tirer davantage, j’aurais aimé avoir quelques autres bons résultats, mais cela ne s’est pas produit cette année.

« La performance était là et nous avons pu marquer de gros points à quelques reprises, mais nous en avons aussi loupé en raison de malchance et de problèmes de fiabilité. C’est difficile pour les gens de l’extérieur de voir les progrès réalisés, car beaucoup de choses ne sont pas payantes tout de suite. »

« Il s’agit de petits pas et quand il y en a 1000, vous faites des progrès qui deviennent visibles. A chaque fois que vous faites un pas il n’est pas forcément visible, mais je peux voir ce que nous faisons, et il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, je suis heureux d’en faire partie. »

« Nous avons dessiné une voiture performante, avec une base très compétitive. Nous devons juste arriver à mieux la comprendre et à la faire fonctionner afin d’en extraire toute la performance dans toutes les conditions sur chaque circuit. »

« Nous avons été forts sur quelques circuits et nous nous sommes mis en valeur par rapport aux autres à plusieurs reprises durant la saison. Je pense que la voiture est bien née et nous devons simplement mieux l’exploiter. Nous n’avons rien à perdre à Abou Dhabi, nous devons faire au maximum, ce sera intéressant. »

Kevin Magnussen sera à nouveau aux côtés de Romain Grosjean en 2018 pour une seconde année au sein de la formation américaine.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.