Plus de dégradation et donc plus de dépassements selon Pirelli en 2018

Plus de dégradation et donc plus de dépassements selon Pirelli en 2018

Pirelli a développé une toute nouvelle gamme de pneumatiques pour la saison 2018, des composés plus tendres que l’an dernier, et qui devraient permettre aux pilotes de gagner jusqu’à deux secondes au tour sur certains tracés et dans certaines circonstances.

Pirelli prévoit donc des monoplaces plus rapides en 2018, mais le manufacturier unique de la Formule 1 souligne aussi que les dépassements devraient être plus nombreux par rapport à 2017.

En effet, la gamme Pirelli 2018 étant plus tendre que la gamme présente l’an dernier en F1, la dégradation des gommes devrait être un peu plus élevée, ce qui devrait favoriser les dépassements cette saison.

« Comme la gamme est plus douce, la dégradation devrait être un peu plus élevée, ce qui devrait favoriser les dépassements. » déclare à F1only.fr Mario Isola, directeur de la compétition chez Pirelli.

« Mais bien-sûr, il y a beaucoup d’autres facteurs que les pneumatiques qui influent -tels que l’aérodynamique – donc nous ne pouvons pas vraiment prédire l’effet de ces facteurs pour 2018. »

En tout cas, Pirelli introduira cette année sa nouvelle gomme Hyper-Tendre, encore plus tendre que l’Ultra-Tendre. Ce pneumatique devrait être réservé aux circuits urbains essentiellement, mais la critique de la part des pilotes lors des essais Pirelli à Abou Dhabi à la fin de l’année a été plutôt positive.

Lewis Hamilton n’a pas hésité en effet à dire que le pneu Hyper-Tendre était le meilleur pneu jamais produit pas Pirelli jusqu’à présent : « Ça fait plaisir à entendre ! C’est le pneu le plus rapide que nous n’ayons jamais produit, alors bien-sûr c’est le meilleur. »  Souligne Mario Isola.