Restez connéctés

alonso

Porsche nie vouloir faire rouler Alonso aux 24H Du Mans en 2018

Publié

le

© McLaren-Honda

Ces derniers jours, une rumeur prétendait que Fernando Alonso allait participer à l’édition 2018 des 24H Du Mans au volant d’une Porsche. Mais le patron de l’équipe Porsche en endurance a voulu mettre un terme définitif à ces spéculations, en affirmant que le constructeur allemand avait déjà une équipe solide en place et qu’elle n’aurait donc pas besoin des services de l’Espagnol.

« Nous avons déjà 6 pilotes et nous en sommes très satisfaits. Fernando Alonso est un pilote intéressant, et il y a deux ans, nous aurions pu faire quelque chose ensemble. Mais nous ne disposons pas de troisième voiture, en LMP1 et il n’y a de toute façon pas de plan pour changer tout cela à l’heure actuelle. » explique Andreas Seidl.

Rappelons que Fernando Alonso participera aux 500 miles d’Indianapolis cette année, le pilote McLaren sera donc absent du Grand Prix de Monaco et sera remplacé par Jenson Button au volant de la MCL32.

alonso

Fernando Alonso est bien à Bahreïn

Publié

le

© DR

Comme nous vous le révélions la semaine dernière,  Fernando Alonso sera bien au volant de la Toyota TS050 Hybride ce week-end à Bahreïn.

Le pilote McLaren-Honda participera à un test sur le circuit de Shakir, et l’Espagnol a déjà moulé son baquet dans les installations de Toyota la semaine dernière à Cologne en Allemagne, cependant, l’annonce officielle de sa participation à ce test tarde à arriver de la part de Toyota.

Le double champion du monde se prépare à participer aux 24h du Mans en juin prochain avec Toyota, c’est pourquoi il participera d’abord aux 24h de Daytona en janvier prochain comme un entrainement.

Le pilote espagnol va tout faire pour décrocher la triple couronne (24h du Mans, 500 miles d’Indianaolis et le GP de Monaco en F1) avant la fin de sa carrière.

Continuer à lire

alonso

Alonso : « Le déficit de puissance du bloc Honda est préoccupant pour Toro Rosso »

Publié

le

© McLaren-Honda

L’équipe Toro Rosso semble satisfaite de la signature d’un partenariat technique avec Honda à partir de la saison 2018, mais Fernando Alonso est là pour rappeler à la formation italienne combien le bloc Honda est en manque de puissance.

Le pilote McLaren-Honda a terminé huitième ce dimanche au Brésil, mais l’Espagnol pointe du doigt le manque de puissance dont est victime le moteur Honda en cette fin de saison.

Alonso n’aura jamais réussi à dépasser Felipe Massa au Grand Prix du Brésil ce week-end, et si le simple fait de terminer la course est déjà un vrai exploit avec l’unité de puissance Honda, le pilote espagnol préfère mettre en garde Toro Rosso pour la saison prochaine.

« Le déficit de puissance du moteur Honda est alarmant. » déclarait Alonso ce dimanche à l’arrivée de la course. « Des fois, j’étais à l’extérieur dans le dernier virage avant la grande montée, et j’étais près de Felipe Massa, mais il me déposait. »

« Je pense que cela devrait faire réfléchir Toro Rosso pour 2018. C’est dommage d’avoir ce tel déficit de puissance, et c’est très inquiétant pour Toro Rosso l’année prochaine. »

Alonso n’hésite plus à comparer le bloc Honda avec le Renault, qui équipera sa Mclaren l’an prochain : « Depuis 15 ou 20 ans, Renault fait le meilleur travail chez tous les constructeurs de moteurs. Donc, cela ne m’inquiète absolument pas. »

Il ne reste plus qu’une seule course à tenir avec Honda pour l’équipe Mclaren, et il ne serait pas surprenant que l’équipe sabre le champagne à l’arrivée du Grand Prix d’Abou Dhabi, d’ailleurs, McLaren a déjà invité toute la presse à un barbecue géant en marge du Grand Prix d’Abou Dhabi.

Continuer à lire

alonso

Fernando Alonso sera bien au volant de la Toyota TS050 Hybride à Bahreïn

Publié

le

© McLaren-Honda

Des sources proches du dossier nous ont confirmé ce dimanche que Fernando Alonso sera bien au volant de la Toyota TS050 Hybride le 19 novembre prochain à Bahreïn.

Le pilote McLaren-Honda participera à un test dimanche 19 novembre sur le circuit de Bahreïn, et l’Espagnol a déjà moulé son baquet dans les installations de Toyota cette semaine à Cologne en Allemagne. L’annonce officielle devrait être faite en fin de semaine.

Le double champion du monde se prépare à participer aux 24h du Mans en juin prochain avec Toyota, c’est pourquoi il participera d’abord aux 24h de Daytona en janvier prochain comme un entrainement.

Le pilote espagnol va tout faire pour décrocher la triple couronne (24h du Mans, 500 miles d’Indianaolis et le GP de Monaco en F1) avant la fin de sa carrière.

La prochaine étape avant une annonce officielle de la participation d’Alonso au Mans sera la très attendue annonce du constructeur Toyota qui n’a toujours pas validé sa participation au championnat d’endurance en 2018.

Continuer à lire

alonso

McLaren contre un double programme F1/WEC pour Alonso

Publié

le

© McLaren-Honda

Vendredi après midi, des informations en provenance du Royaume-Uni ont révélé que Fernando Alonso pourrait participer à plusieurs épreuves du championnat du monde d’endurance en parallèle de la Formule 1.

Mais le directeur de la compétition, Eric Boullier, est défavorable à ce que Alonso participe à un double programme, qu’il juge très compliqué physiquement.

« Je ne pense pas que l’on puisse physiquement faire deux programmes, c’est trop compliqué. » déclare Boullier. « Si vous êtes engagé dans deux programmes, c’est une énorme distraction. »

« Faire le Mans, Indianapolis ou Daytona, pourquoi pas ? Mais faire plus, ce serait sans aucun doute une distraction pour son engagement principal qu’est la Formule 1. »

« Il a été dit qu’il serait prêt à disputer des courses extérieures à la triple couronne (Le Mans, GP de Monaco, 500 miles), mais il y a des discussions au cas par cas. »

« Bien-sûr, sa priorité est d’être en Formule 1,  nous ferons tout pour lui donner une voiture compétitive, et si nous le faisons, il n’ira pas courir ailleurs. »

Continuer à lire

alonso

Alonso devrait piloter une Toyota LMP1 à Bahreïn

Publié

le

© McLaren-Honda

Le double champion du monde de Formule 1, Fernando Alonso, devrait piloter une Toyota lors du test du championnat du monde d’endurance à Bahreïn ce mois-ci.

Les dernières rumeurs du paddock suggèrent que Fernando Alonso a visité les installations de Toyota en Allemagne ce mardi afin de mouler son baquet. Toyota n’a pas cherché à nier, mais n’a pas non plus confirmé cette information, se contentant de déclarer : « Nous n’avons aucun commentaire à faire sur cette spéculation. »

Tout porte à croire que le pilote espagnol se prépare à participer aux 24h du Mans en juin prochain avec le constructeur Toyota, et la course des 24h de Daytona, à laquelle Alonso participera en janvier ne serait en réalité qu’une préparation pour le Mans.

Alonso ne cache plus sa motivation quant à décrocher la triple couronne – le Grand Prix de Monaco, les 24h du Mans et les 500 miles d’Indianapolis.

Rappelons que pour l’heure, Toyota ne s’est pas encore engagé à rester dans le championnat d’endurance la saison prochaine.

 

Continuer à lire

alonso

Horner : « Nous avons cherché à signer Alonso en 2008 »

Publié

le

© McLaren-Honda

Christian Horner, team principal de Red Bull,  a confirmé que Fernando Alonso était très proche de l’équipe après sa première aventure ratée chez McLaren en 2007.

Le pilote espagnol, qui est retourné chez Renault en 2008, était en pleine négociation avec l’équipe de Milton Keynes comme le révèle Christian Horner dix ans plus tard.

« Nous étions très près de signer Alonso, Helmut et moi sommes allés voir son représentant à la fin de 2008 pour 2009 et 2010 et nous lui avons offert un contrat de deux ans. » explique Horner à Motorsportmagazine.com.

« Il ne voulait signer que pour une seule année, et nous avons dit que nous étions d’accord pour deux ans ou rien. Il ne s’est donc pas engagé. »

Horner révèle que Red Bull savait déjà en 2008 que le pilote espagnol allait signer avec Ferrari, mais alors qu’il pensait qu’Alonso signerait avec la Scuderia en 2009, le double champion du monde a finalement rejoint Maranello en 2010.

Horner insiste sur le fait que 2008 n’a pas été la seule année où Red Bull a entamé des discussions avec Alonso, puisque courant 2009, alors qu’il était chez Renault, le pilote espagnol a une nouvelle fois été approché par Red Bull.

« En plein milieu de l’année 2009 j’ai fait une autre approche. Puis nous avons eu d’autres discussions à l’arrière d’une Alfa Roméo en allant à l’aéroport à Spa, puis plusieurs années plus tard en 2011 et 2012, et puis plus jamais. La discussion la plus sérieuse a été la première et nous avons ensuite perdu l’opportunité. »

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.