Le Portugal en discussion avec Liberty Media pour accueillir un Grand Prix de F1

Le Portugal en discussion avec Liberty Media pour accueillir un Grand Prix de F1

Nous vous rapportions au mois de mars dernier que le Portugal souhaitait revenir au calendrier de la Formule 1 pour accueillir une course hors championnat, telle fut l’idée suggérée par Ross Brawn, le nouveau directeur sportif de la Formule 1.

Et bien, des discussions entre les propriétaires du circuit de l’Algarve et Liberty Media, les propriétaires de la Formule 1, ont été engagées depuis plusieurs semaines maintenant. L’arrivée de Liberty Media à la tête de la F1 ouvre de nombreuses possibilités, les Américains ont notamment l’intention de rallonger le calendrier à partir de 2019 au delà de 21 courses par saison.

Une véritable aubaine pour des pays ne faisant plus partie du calendrier de la F1 depuis de nombreuses années, comme l’Argentine, le Portugal ou bien encore l’Afrique du sud. L’Algarve considère qu’il est prêt à accueillir un événement d’une telle ampleur, et même s’il n’a jamais accueilli de Grand Prix de F1, le circuit portugais a déjà accueilli plusieurs journées de tests en décembre 2008 et janvier 2009.

Plus récemment, c’est le jeune Lando Noris, le pilote de développement de McLaren, qui a pu rouler sur la piste de l’Algarve.

Un circuit grade 1

Paulo Pinheiro, directeur du circuit de l’Algarve, estime que les installations répondent aux exigences demandées par le directeur sportif, et révèle que le circuit met actuellement tout en œuvre pour obtenir le grade 1 de la FIA, sésame obligatoire pour organiser une course de la catégorie reine du sport automobile.

« Une course de Formule 1 serait très bonne et très intéressante pour nous et pour le tourisme. L’impact économique et l’exposition aux médias sont énormes, surtout dans une période où le tourisme est au ralenti en février. Nous pensons que le processus [obtention du grade 1] prendra fin dans quelques jours. » nous expliquait le directeur du circuit au mois de mars.