Restez connéctés

ricciardo

Quelques questions insolites à Daniel Ricciardo !

Publié

le

© Red Bull Content Pool

La plupart du temps lors des Grands Prix, les journalistes posent plus ou moins les mêmes questions aux pilotes (mais sous 37 façons différentes).

Daniel Ricciardo a gentiment joué le jeu en répondant à quelques questions un peu plus insolites que lors des traditionnelles conférences de presse pendant les week-ends de Grand Prix.

Qu’arrive-t-il à tous vos trophées lorsque vous terminez sur le podium?

Excellente question! Mon contrat Red Bull signifie que j’obtiens des répliques. Ce qui signifie que ce sont de vraies répliques, et l’équipe garde les trophées du podium. J’ai signé 27 podiums, donc ils sont dispersés un peu partout, certains sot chez moi à Monaco, d’autres sont en Australie.

Comment avez-vous commencé votre collecte de casque de pilote et à qui appartiennent-ils ?

Le premier est celui de Fernando Alonso quand il était encore chez Ferrari. C’était à la fin 2014 à Abou Dhabi, quand il m’a demandé de l’échanger, ce qui était plutôt gentil. Tout a commencé à partir d’ici. Combien…Pas sûr du nombre exact, disons juste quelque-uns en espérant en rajouter un peu plus.

Comment un pilote de Formule 1 est-il payé? Hebdomadaire, mensuel, à l’avance, en retard ? Obtenez-vous des primes et des bonus ?

La plupart d’entre nous en F1 avons un revenu de base, donc peu importe la gravité de la saison, il y a un chiffre – puis il y a des bonus de podium, des bonus pour les poles position, pour les points et des choses comme ça.

 Nous sommes tous à peu près pareils, c’est juste que les chiffres sont différents pour certains d’entre nous! Nous connaissons le minimum que nous ferons mais pas le maximum. Il y aurait un peu plus pour un championnat du monde aussi parait-il, pas étonnant que ces gars là aient l’air heureux.

Quel est le meilleur pseudonyme que vous avez utilisé pour entrer dans un hôtel ? (et que vous n’utiliserez plus jamais!)

Simon Hectic, c’est une histoire vraie. Mes amis et moi, quand nous étions jeunes, avions l’habitude d’appeler des gens et nous utilisions tous des noms stupides, et c’était l’un d’entre eux.

Je ne sais pas pourquoi, mais Simon Hectic est resté quand il y a quelqu’un qui m’attend dans un aéroport ou quelque chose comme ça.

Quelle est la personne célèbre avec laquelle on vous a le plus confondu ?

J’ai eu Adam Sandler une fois! Sérieusement. ‘Screech’ de cette série de télévision ‘Saved By The Bell’ (sauvé par le gong) , c’était un autre. Et en F1, j’avais toujours Sébastien Buemi. Quand il était chez Toro Rosso et que j’étais pilote de réserve, il y a quelques années, les gens me donnaient des photos de lui pour signer tout le temps …

Avez-vous déjà utilisé : « Tu sais qui je suis ? » pour obtenir quelque chose ?

Non, mais certains de mes amis ont déjà dit : « Tu sais qui il est ? » Je n’aurais pas le courage de le faire … mais les gens l’ont fait pour moi.

Vous faites tellement de vols par an. Comment leur avez-vous survécu: la musique, la lecture, les films, le sommeil, quoi ?

En fait, je comptais mes vols, «c’est le vol 109 pour la saison cette semaine», ce genre de chose. Pas tellement plus. Je ne suis pas un grand dormeur en avion, donc c’est surtout de la musique, bien sûr, et puis beaucoup de films sur les longs vols. En fait, j’ai hâte de le faire parce que je ne les verrais jamais autrement. Et votre téléphone est éteint. Pas de textos, pas d’emails, en fait j’aime ça [les longs vols en avion].

Qui organise vos voyages et comment vous enregistrez-vous ?

C’est un mélange. En partie moi, en partie mon Attachée de Presse que je retrouve à Monaco, Viola, puis le service logistique de Red Bull. Il y a quelque chose de bizarrement satisfaisant à propos de s’asseoir au début de l’année et de planifier toute l’année en une seule fois, avec une certaine souplesse pour les choses qui arrivent bien sûr.

En dehors de la piste, préférez-vous être conducteur ou passager en voiture ?

Beaucoup de pilotes de F1 sont de mauvais passagers, mais tant que j’ai la musique à contrôler, alors c’est assez bon pour moi.

À quoi pensez-vous lors des conférences de presse d’après-course lorsque d’autres pilotes parlent dans leur langue maternelle ?

La plupart du temps pas à grand chose,  il y a généralement un peu de rêverie en cours! Boire de l’eau si nous avons eu une course chaude. S’il y a quelqu’un qui parle, disons, finnois et je n’ai aucune idée de ce qui se dit, alors la rêverie commence!

Red Bull propose toujours différentes façons de promouvoir la marque: quelle est l’activité la plus amusante que vous ayez réalisée au fil des ans?

L’année dernière, nous avons fait du motocross dans le désert à Abu Dhabi, ce qui était plutôt cool, c’était quelque chose que j’avais fait auparavant, donc c’était vraiment amusant.

Et la course de caravane avec Max Verstappen que nous avons faite sur le Red Bull Ring cette année était plutôt hilarante. Nous étions tous les deux en train de la perdre en riant.

Dites-nous quelque chose (dans des limites raisonnables) à propos de deux de vos coéquipiers de F1 que les gens pourraient ne pas savoir.

Seb (Sebastian Vettel) est assez superstitieux. Il a un porte-bonheur qu’il porte dans sa combinaison ou sur ses chaussures, je ne me souviens plus trop.

Max, c’est assez drôle, parce que pendant le briefing du dimanche avant la course, il s’assoit tête baissée vers la table. Si tu ne le connais pas, tu dirais qu’il dort. Mais en fait il est à 100% présent et il écoute tout.

Si vous pouviez jouer un autre sport de façon professionnelle, lequel serait-il ?

Tennis, bien sûr. J’ai toujours apprécié cette discipline en tête à tête, et il n’y pas d’erreur sur celui qui gagne le match. Il n’y a aucune raison de blâmer votre raquette, vos chaussures, rien de tout cela. Il n’y a pas de casques ou d’armures, toutes les expressions du visage sont visibles pour les spectateurs. Et j’aime la façon dont il peut y avoir de tels changements massifs d’élan et comment cet élan peut changer si rapidement.

Quel est le meilleur investissement (financier) que quelqu’un vous ait demandé de faire ?

Vous seriez étonné du nombre de personnes qui sortent des conneries et qui disent « Tu devrais investir ton argent là dedans. » alors que tu ne les as jamais rencontré auparavant.

Il existe une application pour tout désormais, et quand vous voulez investir, vous réalisez que certaines idées existent déjà. La meilleure chose pour nous pilotes, c’est l’immobilier, parce que c’est sûr et fiable.

 

Au top en ce moment

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.