Restez connéctés

Ferrari

La réaction très attendue de Sergio Marchionne : « La saison n’est pas perdue »

Publié

le

© Ferrari

La réaction de Sergio Marchionne, président de la Scuderia Ferrari, était très attendue après l’abandon de Sebastian Vettel ce dimanche au Grand Prix du Japon.

l’italien est resté très calme lors d’un entretien accordé à CNBC ce lundi à qui il a répété combien Ferrari croyait encore au titre mondial cette année.

Le président des rouges ne veut surtout pas entendre parler de malchance après les trois courses asiatiques catastrophiques du calendrier de la F1 pour la Scuderia Ferrari.

« Je ne parle pas de malchance, parce que je n’y crois pas. » déclare Marchionne. « Ce sont des choses qui peuvent nous arriver à tous, en particulier en course. »

« L’important est de ne pas perdre la foi qui nous a amené jusqu’ici. Sans faire l’arrogant, je pense que Ferrari a le même niveau, sinon supérieur à Mercedes aujourd’hui. »

« Même Red Bull a fait des progrès, mais je ne pense pas que cela aura un impact sur la position de Ferrari. La saison de Ferrari n’est pas perdue, il reste encore du temps. Avec toute la modestie que nous avons chez Ferrari, la voiture a fait d’énormes progrès. »

Au cours de l’entretien, Sergio Marchionne a également mentionné la bougie d’allumage à 59 euros qui a compromis la victoire au Japon. L’Italien qualifie cela d’une « absurdité technique » qui a eu un impact sur une voiture qui coûte des millions d’euros.

Ferrari

Kimi Raikkonen : Ferrari a le potentiel pour gagner les dernières courses

Publié

le

© Ferrari

Kimi Raikkonen estime que Ferrari peut remporter l’une des quatre dernières courses de la saison si la Scuderia arrive à éliminer les erreurs et surmonter ses problèmes.

Les espoirs de remporter le championnat ont disparu lors des trois dernières courses pour Ferrari, tandis que Sebastian Vettel affiche désormais 59 points de retard sur Hamilton.

Vettel et Raikkonen ont tous les deux abandonné à Singapour, tandis qu’en Malaisie, Vettel a subi une panne moteur qui l’a empêché de prendre part aux qualifications.  Le dernier Grand Prix au Japon n’était plus glorieux, puisque le pilote allemand a abandonné au bout de quatre tours en raison d’une défaillance d’une bougie.

Lorsqu’on lui demande laquelle des quatre dernières courses pourrait être remportée par Ferrari, Kimi Raikkonen répond : « Toutes, tant que nous faisons tout notre possible. » explique le Finlandais.

« C’est un peu une inconnue, toutes les pistes sont différentes, nous allons partir tous les week-ends de zéro et nous devrons faire de notre mieux pour éviter les problèmes et les erreurs. »

« Nous allons pousser jusqu’à la dernière course et voir où nous nous retrouverons. Ce ne sont pas les plus grandes courses qui ont lieu dernièrement, mais je pense que nous avons la vitesse pour tout mettre au bon endroit. »

Continuer à lire

Ferrari

L’abandon de Vettel, comme un coup de tonnerre pour les fans

Publié

le

© Ferrari

L’abandon de Sebastian Vettel au Grand Prix du Japon a été comme un « coup de tonnerre » pour les fans de Ferrari estime Christian Horner.

Bien que Ferrari et Sebastian Vettel aient promis aux fans de se battre jusqu’à la fin du championnat, l’avantage de 59 points dont dispose désormais Lewis Hamilton signifie que le pilote Mercedes est grand favori pour décrocher son quatrième titre.

Pour l’ancien patron de Sebastian Vettel, l’abandon de l’Allemand au Grand Prix du Japon est une mauvaise nouvelle tant pour le pilote que pour les fans de la Formule 1 car cela signifie que la lutte pour le championnat du monde est terminée.

« Ils ont évidemment eu de la malchance. » déclare Horner à propos de la situation de Ferrari. « Mais je suis particulièrement désolé pour Sebastian, car c’est un coup de tonnerre pour son championnat et surtout pour les fans. »

« Il semblerait que nous n’aurons pas l’excitante fin de saison à laquelle nous avions pensé pendant les vacances d’été. »

Concernant les problèmes de fiabilité rencontrés par Ferrari depuis trois courses, Christian Horner ne sait pas comment l’équipe de Maranello va réagir.

« Je pense qu’il est très difficile de juger de l’extérieur, la Formule 1 est un sport technique. Les voitures sont très complexes, les choses peuvent aller mal, nous l’avons déjà vu nous-même avec notre propre unité de puissance cette année. »

« Différentes équipes traitent cela de différentes façons, mais je suppose que ce n’est pas à moi de juger comment Ferrari va régir à la situation. » conclut le Britannique.

Continuer à lire

Ferrari

Maurizio Arrivabene ne baisse pas les bras

Publié

le

kimi-raikkonen-ferrari-circuit-du-hungaroring-budapest-2017
© Ferrari

Après les problèmes de fiabilité qui ont touché Ferrari lors des dernières courses, l’équipe se doit de garder le moral pour la dernière ligne droite avant la fin du championnat.

Maurizio Arrivabene, le team principal de la Scuderia, est bien conscient que les titres sont probablement perdus pour Ferrari, mais l’Italien souhaite que l’équipe termine au moins la saison 2017 la tête haute.

« Il s’est passé beaucoup de choses qui n’ont pas été plaisantes, mais nous n’abandonnons jamais. » déclare Arrivabene. « Pour gagner contre Mercedes, et cette année nous avons réussi à les battre à plusieurs reprises, il va juste nous falloir pousser encore plus. Nous ne sommes pas inférieurs à eux, notre voiture a prouvé qu’elle était très bonne. »

Ferrari a embauché Maria Mendoza en tant que responsable qualité, cette Espagnole aura la lourde tâche d’éviter qu’une situation similaire à celle vécue aux Grands Prix de Malaisie ou du Japon se reproduise à l’avenir.

Continuer à lire

Ferrari

Une Espagnole pour sauver la situation chez Ferrari !

Publié

le

© DR

Après les multiples problèmes de fiabilité qui ont touché Ferrari ces dernières courses, la Scuderia se devait de réagir très vite.

Ferrari a donc recruté une personne hautement qualifiée pour s’occuper du département qualité de Maranello, l’Espagnole Maria Mendoza va rejoindre les rangs de Ferrari d’ici quelques jours.

Mendoza travaille chez Fiat depuis 2012 et a récemment été nommée responsable qualité auprès des fournisseurs des groupe motopropulseurs en Europe, au Moyen Orient et en Afrique pour le groupe Fiat Chrysler.

Diplômée de l’université de Saragosse, cette Espagnole possède une vaste expérience dans les métaux et les composants chimiques, elle a notamment obtenu en 1999 un diplôme de physique à Saragosse avec une maîtrise en génie informatique.

En plus de parler espagnol et italien pour son travail, elle parle couramment l’anglais et le français, ce qui fait de Maria Mendoza la candidate idéale pour devenir le nouveau chef du département des fournisseurs et de la qualité de l’unité de puissance Ferrari.

Continuer à lire

Ferrari

Ferrari a payé le prix pour avoir ignoré le contrôle qualité selon Marchionne

Publié

le

© Ferrari

Le président de Ferrari, Sergio Marchionne, a déclaré que son équipe a payé le prix fort pour avoir ignoré le contrôle de qualité des pièces montées sur la SF70-H.

Les espoirs de titre pour Sebastian Vettel ont été anéantis après un crash à Singapour, suivi par des problèmes moteur en Malaisie et au Japon.

Bien que Marchionne ait exprimé une certaine frustration à propos d’une bougie d’allumage à 59 euros qui a coûté très cher à l’équipe, l’Italien a une nouvelle fois renouvelé sa conviction que Ferrari doit intensifier ses contrôles de qualité.

« C’est un non-sens technique qui a eu un impact sur une voiture qui a coûté plusieurs millions d’euros. » a déclaré Marchionne ce lundi à CNBC.  » Nous devons redoubler notre engagement concernant la qualité des composants qui arrivent en Formule 1.’

« Il s’agit d’un problème que nous avons certainement ignoré au fil du temps, parce qu’il n’a jamais été d’une grande importance. »

« Mais désormais, nous avons pu voir au moins trois occasions où nous avons vraiment vu l’impact dévastateur sur la performance. Nous allons y remédier. »

Mais pour l’Italien, la saison n’est pas encore perdue pour Ferrari, Marchionne estime que le rythme de la SF70-H peut encore faire la différence d’ici la fin de la saison.

« Je ne parle pas de malchance, parce que je n’y crois pas. » déclare Marchionne. « Ce sont des choses qui peuvent nous arriver à tous, en particulier en course. »

«  L’important est de ne pas perdre la foi qui nous a amené jusqu’ici. Sans faire l’arrogant, je pense que Ferrari a le même niveau, sinon supérieur à Mercedes aujourd’hui. »

« Même Red Bull a fait des progrès, mais je ne pense pas que cela aura un impact sur la position de Ferrari. La saison de Ferrari n’est pas perdue, il reste encore du temps. Avec toute la modestie que nous avons chez Ferrari, la voiture a fait d’énormes progrès. »

Continuer à lire

Ferrari

Ross Brawn conseille à Ferrari de rester calme

Publié

le

© Ferrari

Après un énième problème de fiabilité qui a touché Ferrari lors du Grand Prix du Japon le week-end dernier, Ross Brawn, manager sportif de la F1 affiche sa compassion envers la Scuderia.

En raison de problèmes de fiabilité récurrents lors des trois dernières courses, Ferrari est désormais au pied du mur au championnat, tant ses chances de revenir aux championnats pilotes et constructeurs sont infimes à quatre courses de la fin de saison.

Ross Brawn, actuel manager sportif de la Formule 1, mais surtout ancien directeur technique de la Scuderia dans ses années glorieuses, souhaite que Ferrari reste calme dans ces moments difficiles, et ne cherche surtout pas à rejeter la faute sur quelqu’un en particulier, ce qui serait une véritable erreur à ses yeux.

« J’ai connu les malheurs liés à la fiabilité avec différentes équipes, je sais à quel point ça peut être douloureux de voir le dur labeur de nombreuses personnes se défaire en un instant. » explique Ross Brawn .« J’ai une certaine compassion pour Ferrari dans cette période difficile, l’équipe s’est retrouvée dans une pression incroyable, en particulier chez elle, et c’est facile de baisser la tête. »

« La clé est de rester calme et mettre l’accent sur les objectifs immédiats à venir. Peu importe comment se termine la saison 2017, Ferrari devra être contente de ce qui a été accompli en 2017. »

« Pour la première fois de l’ère hybride, Mercedes a fait face à un rival capable de se battre pour le titre. Cela faisait longtemps que Ferrari n’avait pas été aussi compétitif, et les problèmes des récentes semaines n’ont pas effacé cela. »

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.