Renault qualifie les changements de règles moteur d’effrayants

Renault qualifie les changements de règles moteur d’effrayants
© Renault

Renault aimerait éviter de devoir recommencer à zéro avec son moteur lorsque les nouvelles règles sur les unités de puissance seront validées pour 2021.

Les dirigeants de la Formule 1 ont proposé des plans à la fin de l’année dernière pour la prochaine génération de moteur en F1, notamment celui de conserver le concept hybride turbocompressé, mais avec des changements incluant le MGU-H, ou encore une restriction sur le développement.

Les détails définitifs de ce règlement sont attendus d’ici peu, mais le directeur général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, déclare à Autosport qu’il est essentiel que ces changements ne soient pas une réinitialisation complète.

« Nous aimerions éviter de recommencer à zéro. » explique le Français. « Si je regarde l’investissement qui a été fait au niveau du moteur, si je regarde le temps que cela prend pour arriver à une situation inégale, mais que le moteur ne soit plus un handicap pour les gens qui travaillent sur le châssis – parce que c’est ce que vous voulez – une disparité où l’on n’empêche pas à une équipe de gagner des courses ou de faire un travail décent avec son partenaire moteur. »

« Franchement, repartir de zéro est tout à fait effrayant. Je pense que tout le monde est prêt à avoir un dialogue constructif et arriver très rapidement à une solution. »

« Cela dit, nous n’allons pas nous engager dans un nouveau moteur sans savoir à quoi ressemblera la Formule 1 en 2021. » conclut Abiteboul.

commentaires