Romain Grosjean pointe deux faiblesses à corriger chez Haas pour 2018

Romain Grosjean pointe deux faiblesses à corriger chez Haas pour 2018

Romain Grosjean pointe deux faiblesses où l’équipe Haas pourrait s’améliorer pour la prochaine saison de Formule 1 : La coordination entre les usines et la compréhension des pneumatiques Pirelli.

Le pilote français a terminé la saison 2017 au treizième rang avec 28 points inscrits en 20 courses sur les 47 que l’équipe américaine a marqué durant la saison.

Si les problèmes de frein ont persisté tout au long de l’année sur la monoplace du Français, c’est surtout sur les pneumatiques et la coordination entre les différents départements techniques que la bas blesse selon Grosjean.

« Je pense que le developpement reste l’une de nos faiblesses, cela fait deux années de suite que nous avons tendance à rentrer dans le rang à mesure que nous avançons dans la saison. » explique Romain Grosjean.

« A chaque fois nous débutons l’année avec une très bonne base, et nous progressons moins que nos adversaires directs par la suite. Je pense que nous pouvons améliorer la coordination entre les usines, notamment entre celle de Ferrari à Maranello, celle de Dallara et celle que nous avons en Angleterre. »

« Notre seconde faiblesse reste les pneumatiques, nous ne sommes toujours pas capables de les utiliser et nous avons encore du mal dans la compréhension des Pirelli. Ce sont donc les deux domaines dans lesquels nous pouvons nous améliorer. »