Restez connéctés

sauber

Sauber ne blâme pas Pascal Wehrlein pour sa pénalité à Barcelone

Publié

le

pascal-wehrlein-gp-espagne
© Sauber

Monisha Kaltenborn, la patronne de l’équipe Sauber, prend la défense de Pascal Wehrlein concernant la pénalité dont le pilote allemand a écopé lors du Grand Prix d’Espagne. Le pilote Sauber est rentré dans la voie des stands de façon « sauvage » et surtout en passant à gauche de la borne qui matérialise la limite avec la piste.

Selon le règlement, les pilotes doivent passer à droite de cette borne, mais Wehrlein a été appelé à son stand une fraction de seconde trop tard et n’a pas pu faire autrement que de passer à gauche de la borne. Une erreur sanctionnée par les commissaires de course de cinq secondes supplémentaires sur son temps à la fin du Grand Prix.

L’Allemand, qui a franchi la ligne d’arrivée en septième position devant Carlos Sainz, a donc été rétrogradé d’une position au classement final. Ce qui ne l’a pas empêché d’inscrire les premiers points de Sauber cette saison.

« Il avait un excellent pilotage. C’est triste que nous l’ayons appelé si tard, nous aurions pu éviter cette pénalité, mais cela n’a pas d’importance. Il a eu à peine une fraction de seconde, nous l’avons appelé trop tard, il a juste eu le temps de réagir. Mais nous sommes heureux du résultat final. » explique Kaltenborn à Autosport.

La patronne de l’équipe suisse estime que l’excellent résultat de Pascal Wehrlein en Espagne a répondu à ceux qui ont remis en question sa décision de ne pas participer au premier Grand Prix de la saison en Australie et au suivant en Chine.

« C’est génial, parce qu’il a été exposé à beaucoup de critiques injustes et certainement pas professionnelles. C’est important pour sa confiance car c’est un pilote talentueux, c’est pour cela que nous l’avons signé. Ces résultats sont bons pour son développement, ils répondent à toutes les critiques. » conclut Kaltenborn.

sauber

Pascal Wehrlein devrait quitter Sauber

Publié

le

© Sauber

Sauber devrait laisser tomber Pascal Wehrlein à la fin de la saison 2017 et garder Marcus Ericsson pour la saison prochaine.

Des rumeurs suggèrent que la formation basée à Hinwill, et dirigée par le Français Frederic Vasseur, était désireuse de garder le protégé de Mercedes dans ses rangs en 2018.

Mais la relation étroite de Marcus Ericsson avec les propriétaires de l’équipe, Longbow Finance, pourrait en fait garantir la prolongation de son contrat avec Sauber selon Roger Benoît, un journaliste reconnu dans le paddock de la F1.

Tout porte à croire que Marcus Ericsson va être rejoint par Charles Leclerc en 2018, après que le Monégasque soit devenu champion de Formule 2 cette année.

Toujours selon Roger Benoît, Sauber devrait annoncer l’arrivée de Charles Leclerc dans l’équipe d’ici la fin du mois de novembre.

De son côté, Pascal Wehrlein n’a que d’infimes chances de rester en catégorie reine du sport automobile l’an prochain, même s’il admet qu’il y a des discussions concernant son avenir en ce moment.

« Je n’ai pas encore de nouvelles, mais des discussions sont en cours pour l’année prochaine, j’espère que nous pourrons annoncer quelque chose bientôt. » s’est contenté de déclarer le pilote allemand le week-end dernier à Mexico.

Continuer à lire

sauber

L’avenir d’Ericsson et de Wehrlein incertain chez Sauber

Publié

le

© Sauber

Selon toute vraisemblance, Sauber devrait faire table rase du passé en se séparant de Pascal Wehrlein et de Marcus Ericsson pour la saison 2018.

Frederic Vasseur, team principal de l’équipe suisse, ne veut donner aucun indice sur le futur Line-Up de Sauber, mais les rumeurs se font de plus en plus pressantes sur l’arrivée de Charles Leclerc au poste de pilote titulaire en 2018.

Le jeune monégasque, champion en titre de Formule 2, a le soutien de Ferrari depuis quelques années, et la signature d’un contrat de fourniture moteur entre Sauber et Maranello pour la prochaine saison va très certainement aider Leclerc.

Charles Leclerc devrait être suivi par Antonio Giovinazzi, cet Italien appartenant également à Ferrari, a déjà eu l’opportunité de rouler pour Sauber en début de saison en remplacement de Pascal Wherlein.

« Nous avons signé un contrat pour la fourniture d’un moteur, pas pour pour la fourniture d’un pilote. Nous sommes en pleine discutions. » déclare Frederic Vasseur.

« Nous espérons avoir une réponse à cela bientôt, mais nous savons où nous en sommes, les pilotes ne sont pas actuellement notre priorité, et le plus important est que nous construisions un meilleur châssis. »

Lorsqu’on lui demande si Marcus Ericsson restera dans l’équipe l’an prochain, Vasseur souligne que les aspects financiers (notamment les sponsors du pilote suédois) n’ont aucune importance. Par conséquent les soutiens d’Ericsson ne signifient pas qu’il restera dans l’équipe.

« Non, les aspects financiers n’ont pas d’importance ici. Nous avons un plan à long terme pour l’équipe et un budget sain, donc nous ne nous focalisons pas sur la saison prochaine avec l’argent apporté par un pilote.« 

 

Continuer à lire

sauber

Sauber pourrait acheter des pièces chez Ferrari en 2018

Publié

le

© Sauber

Sauber a bien failli être motorisée par Honda en 2018, mais avec l’arrivée de Frederic Vasseur dans l’équipe, la formation suisse a signé un partenariat de fourniture moteur avec Ferrari.

Ce partenariat permettra à Sauber de bénéficier de la dernière spécification du moteur Ferrari en 2018, alors que jusqu’à présent, l’écurie doit se contenter du moteur de la saison passée.

Mais Frederic Vasseur aimerait aller plus loin l’an prochain en achetant quelques pièces autre que le moteur à Ferrari, un peu comme le fait déjà l’écurie américaine Haas F1 Team.

Mais Sauber ne veut pas pour autant délaisser son savoir faire et ses installations basée à Hinwill en Suisse, où BMW avait à l’époque investi beaucoup d’argent.

« Ce serait une immense aide pour Sauber d’avoir ce genre de partenariat. » déclare Frederic Vasseur, team principal de Sauber à Motorsport.com. « Ce serait la façon la plus rapide de progresser, car c’est un immense pas en avant en trois mois. »

« Tout d’abord, ,nous devons penser à l’avenir proche. Cela dit, nous devons conserver nos compétences, notre technologie et notre savoir faire, je ne veux pas y renoncer. »

« Je ne veux pas me contenter d’attendre Ferrari pour avoir les évolutions suivantes. Cela n’aurait pas de sens, nous avons les bonnes infrastructures, la soufflerie est bonne, nous devons gérer cet atout et en profiter. »

 

Continuer à lire

sauber

Sauber : Ericsson sur la touche, Pascal Wehrlein sauvé par Vasseur ?

Publié

le

© Sauber

Frederic Vasseur, le team principal de l’équipe Sauber, déclare que Pascal Wehrlein a encore une chance de conserver son baquet dans l’équipe la saison prochaine.

Tout le monde pensait que la relation étroite de Marcus Ericsson, le pilote suédois,  avec les propriétaires de l’équipe suisse, Longbow Financial, allait lui assurer un baquet pour la saison prochaine en Formule 1.

Mais Frederic Vasseur révèle que le Suédois ne bénéficiera pas forcément d’un traitement de faveur en raison de ses rapports avec les propriétaires de l’équipe.

« Ce serait une erreur de construire une équipe autour d’un seul pilote sous prétexte qu’il a une connexion avec les propriétaires. » déclare Vasseur à Auto Motor Und Sport.

« La reconstruction de Sauber nécessitera de la patience, alors que les pilotes attendent des résultats dès les prochaines courses. Donc, s’il [Ericsson] veut s’asseoir dans une voiture capable de signer des podiums l’an prochain, il aura un problème avec Sauber. Nous allons parler avec les propriétaires de ce qui est le mieux pour Marcus et l’équipe. »

Vasseur a laissé entendre que le baquet d’une des deux monoplaces serait probablement occupé par un pilote pilote junior de la Ferrari Driver Academy l’an prochain.

Charles Leclerc et Antonio Giovinazzi sont les deux pilotes en lice pour devenir titulaire l’année prochaine, même si le Monégasque [Charles Leclerc] semble en pole position par rapport à l’Italien.

« Nous allons discuter de cela avec Ferrari dans les prochains jours. » affirme Vasseur. « Pour nous, le choix du moteur était une priorité [Sauber sera équipée du moteur Ferrari en 2018] et nous ne voulions pas le combiner avec le choix de nos pilotes. Cela nous aurait demandé trop de temps, mais désormais, il est possible de le faire en paix. »

Concernant Pascal Wherlein, le Français assure que le pilote allemand est toujours considéré pour occuper un baquet l’an prochain.

« Pascal connaît notre situation, et je connais ses compétences, parce que nous avons travaillé ensemble en DTM. Si vous voulez reconstruire une équipe, il vous fait non seulement des pilotes rapides, mais aussi des pilotes qui soient prêts à travailler avec l’équipe et la pousser dans la bonne direction. » conclut le team principal de l’équipe Sauber.

 

Continuer à lire

sauber

Sauber signe un partenariat avec Flex-Box

Publié

le

© Sauber

L’équipe Sauber annonce l’arrivée d’un nouveau sponsor à la veille du Grand Prix de Singapour, la société Flex-Box, spécialisée dans les conteneurs de transport.

Au Grand Prix de Singapour de cette année, le logo Flex-Box apparaîtra sur les côtés des monoplaces, ainsi que sur le nez des deux Sauber C36-Ferrari.

« Nous sommes heureux d’annoncer notre partenariat avec Flex-Box, avec 20 Grands Prix à travers le monde entier, la logistique est un facteur clé en F1. » déclare Frederic Vasseur, team principal de Sauber.

« En tant que fabricant de conteneurs d’expédition, Flex-Box a choisi la plate-forme parfaite avec Sauber et la Formule 1  pour augmenter l’exposition de sa marque, en particulier sur le marché asiatique. Nous sommes impatients de travailler avec Flex-Box lors de ce week-end de course passionnant à Singapour. » 

Continuer à lire

sauber

Sauber prévoit un recrutement de masse pour 2018

Publié

le

© Sauber

L’équipe Sauber prévoit d’augmenter ses effectifs en embauchant 100 nouveaux employés, notamment dans le département aérodynamique de l’écurie.

Frederic Vasseur, le nouveau team principal de l’équipe suisse, s’apprête à effectuer un grand remaniement au sein de la structure de Hinwill, après avoir déjà conclut un partenariat avec Ferrari pour la saison prochaine.

En effet, Sauber sera équipée du moteur de dernière génération de Ferrari à partir de 2018, mais l’équipe dirigée par le Français aura également le droit d’utiliser la boîte de vitesses du constructeur italien.

L’effectif actuel de Sauber s’élève à environ 320 personnes, mais Frederic Vasseur compte l’augmenter d’environ une centaine d’employés d’ici 2018.

« Notre nombre d’employés est trop petit. » déclare Fred Vasseur. « Nous devons grandir, nous devons grandir dans chaque département, en priorité à l’aérodynamique. »

« Notre objectif serait plus ou moins d’arriver à 400 [employés], lorsque j’ai rejoint Renault l’année dernière, nous étions 470, et en partant nous étions 600. Si vous augmentez le nombre d’employés, vous devez augmenter le budget, mais ce n’est pas la partie la plus difficile. »

« Vous devez surtout trouver les bonnes personnes et les affecter au bon poste. Prendre des gens juste pour augmenter les chiffres serait la pire des choses à faire. Il serait alors préférable de rester à 320, plutôt que de faire cela. »

Sauber n’a toujours pas dévoilé les noms de ses pilotes pour la saison 2018, mais il semblerait que Charles Leclerc soit en pole position pour remplacer Pascal Wehrlein.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.