Restez connéctés

toro rosso

Sean Gelael continuera à travailler avec Toro Rosso en 2018

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Sean Gelael, qui a participé à quatre séances d’essais libres en 2017 avec l’équipe Toro Rosso, va continuer à travailler avec la formation basée à Faenza en 2018.

Le jeune indonésien a terminé quinzième du championnat de Formule 2 en 2017 et continuera à courir en F2 cette année encore, mais continuera aussi en parallèle son travail avec Toro Rosso lors de plusieurs séances d’essais libres.

« Travailler avec Toro Rosso a complètement changé ma vie. Cette année je vais encore travailler avec eux, notre objectif est de continuer ce que nous avons déjà décidé lors des essais à Abou Dhabi. » déclare Gelael.

« J’espère que ma saison en Formule 2 sera couronnée de succès et que je gagnerai des points pour ma super licence. J’espère aussi avoir l’occasion de participer à plusieurs séances d’essais du vendredi. »

Rappelons que Toro Rosso sera équipée du moteur Honda à partir de cette année, l’équipe de Faenza a titularisé Pierre Gasly et Brendon Hartley pour 2018.

.
Cliquez pour commenter

toro rosso

Le personnel de Toro Rosso reçoit des leçons de culture japonaise

Publié

le

© Red Bull Content Pool

L’équipe Toro Rosso est déterminée à tirer le meilleur parti de son nouveau partenariat avec Honda, en faisant en sorte de faire tremper le personnel de l’équipe dans la culture japonaise.

Le patron de la formation de Faenza a déclaré que cette approche était destinée à adapter la mentalité de l’équipe italienne à la mentalité japonaise de Honda, l’ancien partenaire moteur de McLaren.

« Pour une meilleure compréhension de la culture japonaise, des séminaires et des ateliers sont organisés, et nos employés y portent un grand intérêt. » déclare Franz Tost.

« Nous savons tous que le Japon a sa propre culture, et c’est un défi vraiment excitant de synchroniser cela avec notre propre culture. Si nous n’étions pas convaincus que cela puisse se réaliser, nous n’aurions jamais pu aller de l’avant avec ce projet. »

L’annonce du divorce entre McLaren et Honda est arrivée relativement tard la saison dernière, ce qui n’a pas laissé beaucoup de temps à Toro Rosso pour préparer l’intégration du bloc V6 japonais sur le châssis de la STR13.

Mais Franz Tost assure que l’équipe a finalement réussi le défi, certainement habituée depuis la saison 2016 où le moteur Ferrari a été annoncé encore plus tardivement.

« En réalité, une décision hâtive comme celle-ci est plutôt rare. Mais permettez-moi de vous rappeler que l’arrivée du moteur Ferrari il y a deux ans a été décidée en décembre. »

« Mais nous avons réussi à tout faire en temps voulu, et l’utilisation de notre propre transmission facilite aussi grandement le travail. »

 

Continuer à lire

toro rosso

Pierre Gasly et Brendon Hartley n’ont pas connu des débuts faciles en F1

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Le patron de Toro Rosso, Franz Tost, est persuadé que son nouveau Line up de pilotes, composé de Pierre Gasly et Brendon Hartley,  s’épanouira en 2018 après avoir connu des débuts difficiles en F1.

Après avoir piloté la Toro Rosso durant cinq courses seulement en 2017 pour Pierre Gasly, et quatre pour Brendon Hartley, les deux jeunes vont désormais participer à une saison complète, depuis les essais hivernaux jusqu’à la finale à Abou Dhabi.

« Je suis plus que satisfait des deux pilotes. » déclare Tost au magazine Racer. « Si nous, en tant qu’équipe, nous leur fournissons une voiture compétitive, alors ils seront là, j’en suis convaincu. »

« Arriver en Formule en cours de saison est toujours un tache difficile, tous les autres pilotes ont fait des milliers de kilomètres dans leur voiture – Ils sont habitués à leur voiture, ils connaissent l’équipe et ils savent tout. »

« Pour eux [Gasly et Hartley], arriver en tant que petits nouveaux leur rend la vie compliquée. C’était une période difficile pour eux, notre voiture n’était pas aussi compétitive qu’elle ne l’était en début de saison. »

« Nous avons pourtant apporté de nouvelles pièces et des améliorations en piste, mais il semble que nos concurrents aient fait un bien meilleur travail que nous. »

« En plus de cela, nous avions des problèmes de fiabilité, ce qui signifiait qu’ils devaient toujours partir depuis l’arrière de la grille. »

Mais Franz Tost pense que donner leur première opportunité à ces deux jeunes pilotes à la fin de la saison 2017, plutôt qu’en début d’année, les aura aidé pour débuter une nouvelle saison.

« C’était vraiment très important pour les deux pilotes de faire des courses à la fin de la saison. Ils sont conscients de ce qu’ils peuvent attendre pour la saison à venir. Ils sont également conscients des domaines où ils doivent s’améliorer. »

Continuer à lire

toro rosso

Franz Tost : « Honda est prêt à éliminer les lacunes du passé »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Toro Rosso exploitera le moteur Honda cette année en exclusivité, il s’agira de la toute première fois pour la petite équipe de Faenza, qui a été motorisée par Ferrari, Cosworth et Renault depuis ses débuts en F1.

Franz Tost, le team principal de l’équipe affiche une certaine confiance à la veille de cette nouvelle saison de Formule 1, d’autant que le changement de motoriste durant l’hiver aura permis à Toro Rosso de concevoir un châssis avec plus de liberté.

« Pour la première fois dans l’histoire de Toro Rosso, nous travaillons en exclusivité avec un partenaire moteur, ce qui offre une approche complètement nouvelle, en commençant par la conception du nouveau châssis par exemple. » explique Franz Tost à Speedweek.

« Nous avons pu concevoir l’emplacement du moteur selon les idées des designers, ce qui est quelque chose de tout à fait différent par rapport au passé, et que cela nous plaise ou non. »

« Toro Rosso est beaucoup plus impliquée dans le processus de développement. Nous avons passé d’ innombrables heures en banc d’essai avec la boîte de vitesses pour optimiser différents indices. Bien-sûr, la nouvelle saison sera un défi difficile, mais nous acceptons cela avec plaisir. »

Toro Rosso est bien évidemment au courant des problèmes de fiabilité rencontrés par Honda au cours des trois dernières années, mais l’écurie basée à Faenza se veut plutôt optimiste et pense que les problèmes connus ont désormais été réglés chez Honda.

« Personne ne sera en désaccord quand je dis que Honda offre une infrastructure fantastique. Il y a également des techniciens très intelligents et très motivés, les déficiences du passé sont reconnues, et tout le monde est sur le point de les éliminer. »

Continuer à lire

toro rosso

La STR13 de Toro Rosso a passé le crash test de la FIA

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Toro Rosso est la seconde équipe après Ferrari à annoncer que le châssis de sa monoplace 2018 a passé le crash test obligatoire de la FIA avec succès.

L’équipe de Faenza n’a pas encore dévoilé la date de présentation de sa nouvelle monoplace, mais la STR13 a déjà reçu la certification de la part de la FIA pour participer au championnat 2018.

« Nous avons passé les crash tests de la FIA, ce qui signifie que nous sommes prêts pour la compétition. » a confirmé Toro Rosso ce mardi matin.

Rappelons que l’équipe sœur de Red Bull est équipée du moteur Honda cette année, après que Renault ait décidé de fournir son moteur à McLaren.

Outre les traditionnels problèmes d’intégration d’un nouveau moteur sur un châssis, Toro Rosso devra prier pour que l’unité de puissance du motoriste japonais soit non seulement performante, mais aussi et surtout, fiable.

James Key, le directeur technique de Toro Rosso, avouait  en décembre dernier que le passage du moteur Renault au Honda cette année n’était pas une mince affaire en raison des différences dans la conception des deux unités de puissance.

« Les moteurs sont complètement différents. C’est un moteur très bien « emballé », mais l’architecture est différente. » déclarait Key en parlant du moteur Honda.

« Il ne prend pas la même place [que le moteur Renault], il y a donc beaucoup de travail de mise en place sur la voiture pour qu’il puisse être adapté. »

« Nous essayons de respecter une certaine règle, qui dit que si une voiture est déjà en phase de développement depuis un certain temps, cela ne doit pas bouleverser des éléments majeurs tels que les surfaces aérodynamiques et ce genre de chose. Donc, nous ne partons pas de rien sur de nombreuses zones. »

« Nous avons adapté au mieux la voiture, ce qui a conduit à une approche différente de la conception du châssis, du fonctionnement de la boîte de vitesses et ainsi de suite. »

Continuer à lire

toro rosso

Brendon Hartley reste concentré à 100% sur la F1 en 2018

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Brendon Hartley n’envisage rien d’autre que de se concentrer à 100% à la Formule 1 cette année, contrairement à 2017 où il a dû jongler entre le WEC et la F1.

Le jeune pilote néo-zélandais a conservé des liens avec Porsche cette année encore, mais il ne compte pas disputer d’autres courses que celles organisées dans le championnat du monde de Formule 1.

« J’ai conservé mes liens avec Porsche mais je n’ai pas l’intention de disputer d’autres courses que la Formule 1. » déclare Hartley dans les colonnes du NZ Herald.

« Il me semble que c’est la décision la plus logique vu que je devrai être à 100% concentré sur mon job en F1. Je consacre déjà tout mon temps et mon énergie pour parfaire ma condition physique. »

« L’objectif étant d’être aussi « fit » que possible à chaque course et faire en sorte que chaque effort me permette de réaliser une bonne saison. J’ai entre mes mains une énorme opportunité, et je ne compte pas la laisser passer. » conclut Hartley.

Brendon Hartley sera au côté de Pierre Gasly cette année, les deux pilotes Toro Rosso vont devoir apprendre à travailler avec du nouveau matériel, puisque c’est Honda qui motorise l’équipe en 2018 en remplacement de Renault.

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.