Sean Gelael : Future star de Red Bull ?

Sean Gelael : Future star de Red Bull ?
© DR/Sean Gelael

Ayant déjà travaillé avec des pilotes de pointe comme Sebastian Vettel, Max Verstappen ou encore Daniel Ricciardo, le patron de Toro Rosso, Franz Tost sait exactement ce dont un jeune pilote a besoin pour réussir en Formule 1.

Sean Gelael, qui a participé à quatre séances d’essais libres en 2017 avec l’équipe Toro Rosso, va continuer à travailler avec la formation basée à Faenza en 2018. Le jeune indonésien a terminé quinzième du championnat de Formule 2 en 2017 et continuera à courir en F2 cette année encore, mais continuera aussi en parallèle son travail avec Toro Rosso lors de plusieurs séances d’essais libres.

Franz Tost, le team principal de l’équipe italienne, considère que la signature d’un contrat avec l’équipe Prema en Formule 2 est une bonne chose pour Gelael, qui va devoir en 2018 montrer tout son potentiel pour une éventuelle titularisation en F1 dans un futur proche.

« Je pense que c’est une très bonne décision [d’avoir signé avec Prema] parce que Prema est une très bonne équipe et, ces dernières années, elle a remporté de nombreux championnats. Nous verrons l’année prochaine, à quel point la performance de Sean sera bonne. » explique Tost.

« Cet hiver sera très important pour Sean car il doit s’entraîner beaucoup pour être en forme, et il doit faire beaucoup de simulations et tout ce genre de choses pour être bien préparé pour la saison à venir. Il doit montrer son potentiel et il doit signer de bonnes performances. »

Sean Gelael n’est pas ce que l’on pourrait appeler « un pilote Red Bull », mais son travail dans le simulateur de l’équipe prouve qu’il a un fort potentiel.

« Pourquoi avons-nous décidé de faire tous ces tests avec Sean? Parce qu’il utilise le simulateur de Red Bull et qu’il fait toujours du très bon travail là-bas et nous pensons qu’il a un potentiel beaucoup plus élevé que ce qu’il montre actuellement. »

« Par conséquent, nous avons décidé de tester avec lui; Le premier test s’est déroulé à Bahreïn et il y a fait un bon travail impressionnant. Nous avons comparé ses tours à nos pilotes de course lors de ces journées d’essais et il n’était pas loin. »

« Il a fait un autre test en Hongrie, où il était également très bon; il a perdu seulement un peu dans les virages rapides, mais d’une manière générale, il connaissait bien la voiture et ses retours techniques étaient également très impressionnants. »

« Il a fait quelques sorties en FP1 avec nous à Singapour, en Malaisie, au Mexique et aux Etats-Unis, où il s’est habitué de plus en plus à la voiture. Son dernier jour de test à Abu Dhabi était une préparation pour 2018 quand il sera en F2. »

commentaires