Restez connéctés

alonso

Seul Fernando Alonso est à blâmer pour ses choix de carrière selon Rosberg

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso est la seule personne à blâmer pour sa longue période sans victoire ni podium selon Nico Rosberg, le champion du monde en titre.

L’Espagnol n’a toujours pas réussi à décrocher son troisième titre onze après être devenu champion du monde de F1 pour la deuxième fois de sa carrière.

Ni au cours de ses cinq années passées chez Ferrari, et encore moins depuis trois ans chez McLaren-Honda, le pilote espagnol n’aura été capable de devenir triple champion du monde.

Interrogé à Suzuka sur la « malchance » d’Alonso, où il travaillait en tant que commentateur pour Sky F1, Nico Rosberg déclarait : « Ce n’est pas de la malchance quand on choisit les mauvaises équipes, parce que cela fait partie du fait d’être le meilleur pilote du monde.Vous pouvez être le meilleur pilote du monde, mais vous ne gagnerez jamais dans une mauvaise voiture. »

Nico Rosberg pense que la seule option viable pour Fernando Alonso l’an prochain est de rester chez McLaren, qui sera équipée du moteur Renault à partir de 2018.

« C’est sa seule option. » déclare l’ancien pilote Mercedes, qui ne pense pas qu’une tentative au 24H Du Mans envisagée par Alonso lui offrirait plus de défi qu’en F1. « Ce n’est pas de la F1, la Formule 1 est le summum. » conclut Rosberg.

Une annonce est attendue dans les prochains jours en provenance du clan de l’Espagnol, il devrait sans aucun doute continuer une saison de plus avec McLaren en 2018.

alonso

L’âge de Fernando Alonso n’inquiète pas le directeur de McLaren

Publié

le

© McLaren-Honda

Le directeur de McLaren, Zak Brown, n’est pas inquiet de l’âge de Fernando Alonso, qui est âgé de 36 ans, ce qui fait de lui le second vétéran de la grille après Kimi Raikkonen.

Le patron de l’équipe McLaren pense que tant que l’Espagnol conservera sa soif de victoires et sa motivation, il restera compétitif.

La nouvelle réglementation technique en 2017 a rendu les monoplaces plus difficiles à piloter physiquement, mais le double champion du monde a su relever le défi sans le moindre problème, signant même l’une de ses plus belles saison en F1 en termes de dépassement de soi.

« L’âge se fait sentir en fin de carrière, mais je ne pense pas que les pilotes perdent du talent, mais plutôt de la motivation. » déclare Zak Brown. « Je ne pense pas qu’un pilote soit vieux à 36 ans. »

« Si vous regardez Michael Schumacher, après quelques années il est revenu en Formule 1, et il était très proche de son coéquipier Nico Rosberg. »

« Sans ces quelques années de pause, il aurait peut-être été aussi rapide qu’avant. Mais Michael était dévoué et passionné, les pilotes perdent la motivation, pas le talent. »

Les 24h de Daytona avant la F1

Avant que la saison 2018 de Formule 1 ne démarre à Barcelone avec les premiers essais hivernaux, Zak Brown et Fernando Alonso se rendront aux Etats-Unis pour participer aux 24h de Daytona.

Le directeur de McLaren est ravi du professionnalisme avec lequel le double champion du monde de Formule 1 prépare ce rendez-vous.

« Le test de novembre a été fantastique, mais ce n’était pas une surprise. Nous avons fait des simulations de qualifications, des long relais, et je dois dire que nous n’avons jamais eu un pilote qui a fait si peu d’erreur. »

Continuer à lire

alonso

Officiel : Fernando Alonso lance son équipe de eSports, FA Racing

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso a annoncé ce jeudi à Abou Dhabi qu’il lançait une équipe de eSports Sim Racing en partenariat avec Logitech.

Le pilote McLaren fait son entrée dans cette nouvelle discipline dans laquelle il aura sa propre équipe baptisée FA Racing.

En plus de de ses incursions récentes dans d’autres catégories que la Formule 1, notamment au volant d’une Toyota LMP1 dimanche dernier à Bahreïn, ou plus récemment au volant d’une LMP2 en Espagne, Fernando Alonso veut désormais encore plus élargir son champ d’action en se lançant dans le eSports.

Le double champion du monde pourra également compter sur l’aide de Logitech, le géant des périphériques informatique, qui a décidé de devenir sponsor de FA Racing.

Cette annonce de la part du pilote McLaren à Abou Dhabi n’est pas anodine puisque c’est ce week-end à Yas Marina qu’aura lieu la grande finale des F1 eSports.

En parallèle, l’équipe McLaren a également lancé une initiative en début d’année baptisée « The World Fastest Gamer » et qui visait à trouver son nouveau pilote de simulateur parmi les meilleurs joueurs de jeux vidéo de course automobile de la planète.

Continuer à lire

alonso

Alonso est certain de participer aux 24h du Mans, mais ne sait pas quand

Publié

le

© McLaren-Honda

Fernando Alonso assure qu’il participera au moins une fois dans sa carrière aux 24h du Mans, mais l’Espagnol ne sait pas quand pour l’instant.

Arrivé à Abou Dhabi hier soir en provenance de l’Espagne où il a pu rouler avec un LMP2 sur la piste de Motorland, Fernando Alonso s’apprête à disputer sa toute dernière course de Formule 1 avec un moteur Honda collé dans son dos.

Mais le double champion du monde a surtout attiré l’attention des journalistes présents dans le paddock d’Abou Dhabi en raison de ces roulages effectués cette semaine à Bahreïn et en Espagne.

Le pilote McLaren a tout d’abord pris le volant de la Toyota LMP1 à Bahreïn dimanche dernier avec laquelle il a pu effectuer une centaine de tours de piste pour commencer à se familiariser avec le pilotage si particulier d’un prototype en vue d’une participation au Mans très prochainement.

Interrogé sur sa possible participation à l’édition 2017 des 24h du Mans, Fernando Alonso admet vouloir courir dans la Sarthe pour la plus épreuve du monde, mais ne sait pas encore s’il pourra le faire cette année ou plus tard.

« Toutes les voitures exigent un pilotage différent, la Toyota est une voiture très difficile à piloter. » nous déclare Alonso dans le paddock d’Abou Dhabi.

« J’ai encore beaucoup de choses à apprendre, mais la LMP2 que j’ai pu essayer à Motorland a été plus facile à piloter. Concernant le Mans, pour le moment il n’y a aucune décision de prise. »

« Je suis certain que je participerais au moins une fois aux 24h du Mans, mais je ne sais pas si ce sera cette année, ou la suivante ou encore plus tard. »

Le pilote McLaren va dans une premier temps participer aux 24h de Daytona au mois de janvier prochain, il pilotera une LMP2 de l’équipe United Autosport.

Continuer à lire

alonso

Alonso en piste ce mardi à Motorland au volant de la Ligier P217

Publié

le

© DR

Fernando Alonso a pu tester pour la première fois ce mardi la Ligier P217 avec laquelle il participera aux 24h de Daytona en janvier prochain.

Le double champion du monde de Formule 1 est arrivé sur le circuit de Mortorland en Espagne ce matin vers les huit heures avant de prendre le volant de la Ligier pour quelques tours de piste.

L’équipe United Autosports, pour laquelle Alonso roulera à Daytona, a mis sur la piste deux voitures ce mardi, officiellement pour des tests aéro.

Les premières heures de ces essais ont permis à Fernando Alonso de se familiariser avec la Ligier sur de très courts runs, l’Espagnol a signé des chronos inférieurs à une minute et demie sur le tracé long d’un peu plus d’un kilomètre.

A la fin de la journée, Fernando Alonso prendra la route d’Abou Dhabi, où il disputera le dernier Grand Prix de la saison 2017 de Formule 1 avec McLaren. Le double champion se concentrera ensuite sur sa préparation pour les 24h de Daytona programmées les 27 et 28 janvier 2018.

Continuer à lire

alonso

Fernando Alonso : « Ces voitures sont incroyables à piloter »

Publié

le

Fernando Alonso a pu boucler plus de 100 tours au volant de la Toyota TS050 Hybrid ce dimanche à Bahreïn pour une séance consacrée aux Rookie tests.

Le double champion du monde de Formule 1 a réussi à progresser de sept dixièmes par rapport au temps qu’il a pu signer ce matin lors de son tout premier roulage, il termine la journée avec son tour le plus rapide signé en 1,43.013, un dixième plus rapide que l’autre Rookie de la journée, Thomas Laurent.

« C’était une excellente journée, je pense qu’un test en LMP1 est toujours quelque chose de bien. » confie Alonso. « Ces voitures sont incroyables à piloter et sont très régulières pendant les relais. »

« On peut piloter à sa manière pendant tout le relais, c’est quelque chose de positif. J’ai pris du plaisir, je voulais tester cette voiture depuis longtemps, depuis des années. Ce jour est enfin arrivé aujourd’hui. »

Le pilote McLaren n’a rencontré aucun soucis durant cette journée de roulage avec Toyota, il a notamment pu travailler sur des test-pneumatiques pour l’équipe.

« Après s’être familiarisé avec la voiture, Fernando a fait quelques tests-pneumatiques pour compléter le travail que Mike [Conway] faisait sur l’autre voiture. » explique Pascal Vasselon, directeur technique de Toyota.

« Globalement, c’était une bonne journée, Fernando a bouclé plus de 100 tours, plus que pendant un week-end de Formule1. »

Continuer à lire

alonso

Alonso boucle 37 tours au volant de la Toyota à Bahreïn

Publié

le

© Toyota Gazoo Racing

Fernando Alonso a effectué ses premiers tours de roue ce dimanche matin à Bahreïn au volant de la Toyota TS050 Hybrid lors des tests de Rookie pour le championnat WEC.

Le pilote espagnol a pris le relais de Sebastien Buemi pour une séance de roulage d’une quarantaine de minutes ce matin durant laquelle il roulait régulièrement en 1,44 avant d’améliorer dans son dernier relais en 1,43.700.

Pour comparaison, Sebastien Buemi a signé son meilleur tour chrono en 1,42.183, Alonso aura parcouru quant à lui un total de 37 tours du circuit de Sakhir.

Le meilleur tour absolu de la matinée revient à Timo Bernhard sur la Porsche 919 Hybrid, son meilleur tour a été bouclé en 1,40.244.

 

Continuer à lire
.

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.