Vandoorne : « La pression sera grande sur McLaren »

Vandoorne : « La pression sera grande sur McLaren »

Stoffel Vandoorne affirme que la pression sera grande sur McLaren en 2018, après que l’équipe britannique ait signé un contrat de fourniture moteur avec Renault.

McLaren disposera de la même unité de puissance que Aston Martin Red Bull Racing cette année, un moteur capable de gagner des courses et peut-être même un championnat.

« En 2018, la pression sur l’équipe est grande, car nous avons de gros points de comparaison à côté de nous. » explique le Belge, interrogé par la RTBF.

« Red Bull a gagné des courses la saison dernière, et Renault a livré de bons résultats aussi. La pression est là, mais elle est positive et nous en avaons besoin pour progresser. »

Sur un plan plus personnel, Stoffel Vandoorne admet qu’il devra encore progresser afin de mieux gérer ses week-ends de Grand Prix en 2018, lui qui a débuté en F1 l’an dernier.

« Je dois encore travailler pour réussir à ‘mettre un week-end ensemble’ ou à mieux comprendre la voiture. » admet Vandoorne. « La vitesse est là, et si j’arrive à mettre tous les points ensemble, nous serons performants. »

« Nous n’avons pas encore fixé d’objectifs pour la saison, mais mon point de référence c’est Fernando Alonso. Mais je me concentre surtout sur moi-même et sur mon pilotage. »

« Les résultats en 2017 n’étaient pas ceux que j’attendais, mais ce n’était pas une année de perdue. Je pense que je suis beaucoup plus fort pour la nouvelle saison. » conclut Vandoorne.