Vettel : « La SF71-H est une bonne voiture mais nous devons la faire fonctionner »

Vettel : « La SF71-H est une bonne voiture mais nous devons la faire fonctionner »
© Ferrari

Bahreïn – Sakhir : Sebastian Vettel estime que sa monoplace est une meilleure voiture que son prédécesseur, mais l’Allemand admet que Ferrari a encore besoin de travail pour combler l’écart avec Mercedes.

Malgré sa victoire lors de la première manche de la saison à Melbourne, Sebastian Vettel a déclaré que son niveau de confiance dans sa nouvelle voiture n’était pas encore là où il devait être.

Le quadruple champion du monde n’a cependant aucun doute sur le fait qu’il pilote une machine bien meilleure et bien plus rapide que la SF70-H de l’an dernier.

« Je pense que cette année nous avons une meilleure voiture, mais nous devons la faire fonctionner. » déclare Vettel ce jeudi à Bahreïn.

« Je suis persuadé que la voiture a du potentiel, mais nous devons progresser et nous rattraper rapidement afin de nous battre pour remporter des victoires, comme nous l’avons fait lors de nombreuses courses l’an dernier. »

« Nous avons assez de gens intelligents pour savoir que nous ne sommes pas encore assez rapides. Nous regardons toutes sortes de choses pour essayer d’obtenir plus de performance de la part de l’équipe, hors de la voiture, donc c’est aussi une évidence que nous savons que nous ne sommes pas encore assez rapides et Mercedes à ce stade est plus rapide. »

« Je pense qu’en général, les gens sont très enthousiastes, nous avons évidemment connu une excellente année l’année dernière, mais nous avons raté le championnat Pilotes et Constructeurs, alors nous avons dû nous améliorer. »

« La voiture est meilleure, mais nous devons la faire fonctionner dans la bonne fenêtre et nous devons rattraper le retard. Nous sommes très motivés pour tourner la page et franchir cette dernière étape. »

« Ce sera la plus difficile à franchir, mais nous sommes très motivés. Si vous regardez le rythme lors des essais et à la première course, il est clair que Mercedes est plus rapide. Un écart de trois ou quatre dixièmes, c’est ce que nous avons constaté en course. »