Connect with us

Sebastian Vettel estime que Verstappen bouge encore trop lors des freinages

© Ferrari

opinion

Sebastian Vettel estime que Verstappen bouge encore trop lors des freinages

Sebastian Vettel estime que Max Verstappen est encore un peu trop nerveux lors de ses manoeuvres de défense dans les zones de freinage. Le pilote Ferrari a essayé de doubler le Hollandais en début de course, mais le pilote Red Bull a fait preuve d’une défense musclée dans la ligne de freinage.

« Ce n’est pas juste de dire que je m’y attendais, mais nous savons tous qu’il est un peu nerveux à ce sujet. » déclare Vettel à Autosport. « Il essaie de défendre aussi fort que possible, mais à un moment donné, vous devez respecter votre ligne. Je suis sûr qu’il finira par se calmer, mais ce n’est pas le cas pour l’instant. »

Lorsqu’on lui demande s’il considère que Verstappen dépasse les limites quelques fois, Vettel répond : « Non pas vraiment. Mais on peut discuter de ça, mais qu’est-ce que ça lui apporterait ? Le fait que j’avais des problèmes avec les  pneus est quelque chose que personne n’a pu voir, mais nous étions plus rapides, cela s’est vu lors de notre arrêt au stand. Nous ne nous sommes pas battus contre d’autres personnes, alors c’est bien. Il s’est déjà bien calmé, alors c’est normal. » explique Vettel.

Déjà l’an dernier, Max Verstappen s’était fait remarquer pour ses manoeuvres hasardeuses dans les zones de freinage, notamment avec Kimi Raikkonen en Belgique et en Hongrie.

To Top