Restez connéctés

zoom

Zoom : Le Français TecPro assure la sécurité des pilotes en F1

Publié

le

Un peu de chauvinisme aujourd’hui avec la société TecPro, cette entreprise basée à Aubagne dans le sud de la France, fabrique et fournit à la plupart des plus grands circuits du monde des barrières de protection. Et oui, le fameux TecPro que vous pouvez voir sur la plupart des circuits du calendrier de la F1 est un produit bien Français, COCORICO.

Il y a quelques années, Rafael Galiana a décidé de se lancer dans une série d’expérimentations avant de mettre au point le concept TecPro Barriers. Ces barrières sont constituées de blocs polyéthylènes reliés par une sangle interne et absorbent de façon progressive l’énergie en cas d’impact.

Originaire du sud de la France, Rafaël Galiana a fondé la société Tecpro Barriers en 1998. Sa rencontre avec une entreprise française de rotomoulage lui a permis de peaufiner la production des blocs Tecpro Barriers en conservant la simplicité et la légèreté du concept de base. Après un essor rapide autour des pistes de karting loisir, puis des circuits de compétition, Tecpro Barriers a franchi une nouvelle étape en parvenant à faire accepter par la FIA ses blocs pour circuits automobiles issus d’un long travail de développement.

Aujourd’hui la plupart des grands circuits font appel à la société TecPro pour assurer la sécurité des pilotes sur leur tracé, là où des piles de pneus faisaient l’affaire il y a encore dix ans. Il serait aujourd’hui inconcevable de se passer de ce type de protection en F1, tant le système a fait ses preuves, notamment lors du crash de Carlos Sainz à Sotchi ou bien celui de Max Verstappen à Monaco en 2015.

Résultat de recherche d'images pour "crash verstappen monaco 2015"

La FIA fait confiance à Tecpro Barriers pour assurer la sécurité d’une vingtaine des plus grands circuits internationaux et pour sécuriser l’ensemble des épreuves de Formula E. La sécurité Tecpro Barriers s’exerce de plus en Formule 2, GT, WTCC, WRC.

Si le système TecPro Barriers est le même pour la course automobile que pour les pistes de Karting, il faudra noter une nette différence pour la catégorie reine du sport automobile, puisque la technologie des barrières TecPro y est plus évoluée avec notamment, de la mousse expansée de différentes densités à l’intérieur des blocs.

Malgré son positionnement tourné vers l’international, avec une visibilité mondiale les week-ends de Grand Prix, TecPro demeure une petite structure basée à Aubagne et où une petite équipe de passionnés a réussi au fil des années à faire de la petite structure une référence en matière de sécurité en Formule 1 et dans le sport automobile en général.

GP des États-Unis

Brendon Hartley devrait s’élancer du fond de la grille à Austin

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Brendon Hartley aura l’honneur de recevoir la toute première pénalité de sa carrière en Formule 1 ce week-end pour le Grand Prix des Etats-Unis.

Toro Rosso a décidé de changer l’unité de puissance montée sur la STR12 du Néo-Zélandais pour ce week-end à Austin, la décision a déjà été prise bien avant que Hartley ne soit choisi pour piloter la Toro Rosso à la place de Pierre Gasly.

Renault devrait en toute logique choisir de changer le moteur thermique, le turbocompresseur, le MGU-H, et le MGU-K sur la monoplace de Hartley.

Le jeune pilote, qui participera pour la première fois de sa carrière à un week-end complet de Grand Prix en F1, devrait selon toute vraisemblance s’élancer depuis le fond de la grille dimanche.

Si la pénalité n’a pas encore été officialisée par la FIA, ces changements d’éléments sur le groupe propulseur devraient lui coûter 30 places sur la grille de départ du Grand Prix des Etats-Unis.

GP des États-Unis

Stoffel Vandoorne pénalisé à Austin

Publié

le

© McLaren-Honda

Une fois n’est pas coutume, Stoffel Vandoorne débutera son week-end à Austin en sachant déjà qu’il devra reculer sur la grille de départ du Grand Prix des Etats-Unis.

Le pilote belge va écoper d’une pénalité de cinq positions sur la grille de départ, après que Honda ait décidé de procéder au remplacement du moteur thermique de sa McLaren.

Le motoriste japonais a jugé que le kilométrage effectué avec l’unité de puissance montée sur la monoplace de Vandoorne au Japon avait atteint un seuil critique, et a donc préféré le changer pour le Grand Prix des Etats-Unis.

Stoffel Vandoorne va donc bénéficier ce week-end de la toute dernière mise à jour de Honda, la fameuse Spec 4, qui est censée être plus performante que l’unité de puissance montée sur la voiture de Vandoorne à Suzuka.

GP des États-Unis

Photos : Le nouveau casque de Carlos Sainz

Publié

le

© Renault

Carlos Sainz a dévoilé son nouveau casque qu’il portera à partir de ce week-end à Austin, le pilote espagnol affiche de nouvelles couleurs pour sa première course chez Renault.

La décoration générale du caque du pilote Renault a changé, mais le logo Red Bull est toujours présent, puisque l’Espagnol appartient toujours à l’équipe de Milton Keynes.

honda

Honda affirme que sa restructuration interne porte ses fruits

Publié

le

© McLaren-Honda

Honda estime que sa restructuration et le recrutement de son personnel avant et pendant la saison de Formule 1 actuelle lui a permis d’améliorer sa fiabilité.

Depuis son retour en Formule 1 avec McLaren en 2015, Honda a souffert de problèmes de performances et de fiabilité.

Le motoriste japonais a changé son concept moteur durant l’hiver, ce qui a entraîné plus de difficultés durant les essais hivernaux à Barcelone. Mais la situation s’est nettement améliorée depuis la reprise de la saison à la rentrée.

« La fiabilité est bien meilleure. » déclare Hesagawa, le responsable du programme F1 chez Honda, à Autosport. « Cela vient de notre décision de modifier notre organisation en début de saison. »

« Nous avons eu beaucoup de problèmes, nous avons donc ajouté plus d’ingénieurs, remplacé certains ingénieurs et modifié la structure de la zone de développement. »

« L’amélioration est également naturelle, car nous avons commencé le développement en avance sur la saison et les gains de performance proviennent de huit mois de travail. »

Après les changements en début de saison, Honda a également effectuer quelques changements mineurs à son usine de Sakura au Japon au mois d’avril.

« Nous avons amené des ingénieurs dans le développement du département de production de masse. Nous savions que cela ne marcherait pas dès qu’ils rejoindraient l’équipe et que cela prendrait un certain temps. »

 

alonso

Alonso ne ferme pas la porte à un avenir sur du long terme avec McLaren

Publié

le

© McLaren-Honda

C’est désormais officiel, Fernando Alonso a prolongé son contrat avec McLaren pour la saison 2018, et peut-être même au delà.

McLaren a finalement confirmé que Fernando Alonso resterait pour une saison de plus au sein de l’équipe en 2018, et l’Espagnol a lui-même confirmé ce jeudi à Austin que son contrat le liait à McLaren pour du long terme, mais sans en révéler les détails.

En outre, Fernando Alonso n’exclut pas sa participation à des courses dans d’autres catégories, mais assure une fois de plus que sa priorité reste la Formule 1.

« Les clauses du contrat ne sont généralement jamais énoncées et nous ne le ferons pas maintenant, mais il s’agit d’un contrat à long terme. Nous verrons ce qui se passe, mais nous avons hâte d’être à l’année prochaine. » déclare Alonso.

« Ce fut un processus compliqué, mais nous n’étions pas pressés non plus. Dés le début, j’ai cru au projet McLaren avec le châssis qui a fait des progrès incroyables, mais aussi en termes d’aérodynamique et en termes de grip mécanique. »

« J’ai parlé à tous ceux à qui je devait parler, et avec tous les projets que j’avais sur la table, c’est celui de McLaren qui m’a le plus convaincu. »

« Il y a avait une situation particulière avec un moteur qu’ils devaient changer, et finalement, ils ont décidé de changer de fournisseur pour aller chez Renault. »

« Il m’a fallu encore quelques semaines pour obtenir toutes les informations de la part de Renault et McLaren, mais il était temps de prendre ma décision et de continuer avec eux, parce que je pense que nous pouvons être compétitifs l’année prochaine. »

« C’est passionnant, cela me fait quelque chose à l’estomac de piloter pour Renault, même si ce n’est que le moteur. Mais j’ai un bon sentiment, j’ai une relation avec eux historiquement très forte. »

Copyright © 2017 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est accrédité par la FIA, ce qui autorise les journalistes du site F1only.fr à se rendre sur les circuits du calendrier officiel de la Formule 1.Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.