renault espace f1

1994 : Renault dévoile un Espace F1 délirant

En octobre 1994, Renault dévoile dans le cadre du salon de l’auto l’Espace F1, une Formule 1 déguisée en monospace, et qui ne servira que d’outil promotionnel pour le constructeur français.

Pour la troisième année consécutive, Williams-Renault remporte la championnat du monde de Formule 1 en 1994, alors que pour le moteur V10 de Renault, il s’agira du sixième sacre.

Pour fêter comme il se doit un troisième titre, Renault, en association avec Matra, décide de présenter un Renault Espace hors du commun lors du salon de l’auto en octobre de la même année.

Utilisée comme Safety Car sur certains circuits, mais plus fréquemment comme un véritable outil de communication pour la marque au losange, cet Espace F1 a pu être piloté par quelques privilégiés seulement, comme Alain Prost ou Eric Bernard.

Image

Un moteur V10 en position centrale arrière !

Oubliez les rangées de sièges du Renault Espace à l’arrière, qui ont été remplacées par deux baquets, pour faire place au moteur V10 Renault, à la boîte de vitesses et au train arrière de la Williams F1 FW14.

Le train avant quant à lui est spécifique à l’Espace F1, alors que la structure du châssis a été largement rigidifiée pour l’occasion et alors que l’ensemble complet a été construit en matériaux composites. Le freinage de l’Espace F1 est assuré par quatre disques ventilés en carbone.

Une V max de plus de 300 km/h

Renault annonçait à l’époque une vitesse maximale de plus de 300 km/h avec l’Espace F1, alors que le 0 à 200 km/h était abattu en seulement 6,9 secondes. Il fallait seulement 80 mètres à l’Espace F1 pour passer de 300 km/h à 70 km/h.

Image

Seulement deux exemplaires produits

Renault n’a produit que deux exemplaires de l’Espace F1. Le premier est conservé au musée Matra à Romorantin et le second figure dans la collection Renault à Flins.

Dans le cas du premier exemplaire, celui-ci a servi aux exhibitions sur piste, tandis que le second exemplaire a servi de modèle statique pour les salons. Les jantes ont un dessin différent sur ces deux modèles, alors que les prises d’air sont aussi plus grandes sur le modèle prévu pour la piste.

Image

Le Renault Espace F1 en vidéo au Castellet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

charles leclerc ferrari

Jacques Villeneuve pense que Leclerc n’a pas été pénalisé à Monza parce qu’il est un pilote Ferrari

daniel ricciardo renault f1

Daniel Ricciardo sur Ocon : « Il est jeune affamé, et sans doute meilleur que moi dans certains domaines »