Lewis Hamilton Mercedes F1
2019 Brazilian Grand Prix, Friday - Steve Etherington

A 34 ans, Lewis Hamilton reste toujours aussi motivé

Lewis Hamilton assure qu’il reste toujours aussi motivé à l’idée de se battre en piste contre les petits jeunes qui débarquent en Formule 1.

Âgé de 34 ans [il aura 35 ans en janvier 2020], Lewis Hamilton n’a absolument plus rien à prouver en Formule 1 avec ses six titres de champion du monde décrochés en catégorie reine du sport automobile.

Un palmarès impressionnant pour ce natif de Stevenage en Grande-Bretagne et qui a été protégé par Mercedes dès son plus jeune âge.

Après plus d’une décennie passée en F1, six titres mondiaux, 83 victoires en Grand Prix et une vie de star, Lewis Hamilton n’en reste pas moins toujours aussi motivé à l’idée de se battre pour un nouveau championnat chaque année.

« Le truc c’est que je n’ai jamais fait ça pour l’argent. » explique Lewis Hamilton dans un entretien accordé à la BBC.

« Bien-sûr, c’est génial parce que ça s’accumule – je n’ai pas de problème. C’est un bonus. Tant que cela ne devient pas le facteur principal de ce que je fais. »

« Ce que je fais avant tout, c’est que j’aime la course. J’aime le challenge. J’aime savoir que ces jeunes incroyablement talentueux essaient de me battre et de me surpasser. J’aime ce combat chaque année. »

« Je travaille avec ces gars [les ingénieurs chez Mercedes] qui sont tellement plus intelligents que moi et qui me rendent plus intelligent. Quelques fois, je leur lance un défi et je leur prouve qu’ils ont tort, c’est juste irréel. »

« Ça arrive souvent, des fois je dis quelque chose à Shov [Andrew Shovlin, ingénieur en chef], et il me dit : « non, les chiffres disent le contraire ». Moi je lui répond « c’est ceci, c’est cela », et il me répondra « bon, tu as raison ». C’est tellement bon, il y a beaucoup de choses comme ça. »

Encore loin de la retraite

A 34 ans, Lewis Hamilton est proche de sa retraite en tant que sportif, mais le pilote britannique ne veut pas encore y penser.

« Je n’en ai pas peur. Naturellement, pour les athlètes, ce doit être le jour le plus triste. Raccrocher et cesser de faire quelque chose que vous avez aimé toute votre vie et aussi longtemps que vous vous en souvenez. »

« C’est pour cela que j’ai toutes ces autres choses en place et sur lesquelles je veux compter : la mode par exemple. J’ai trouvé là une autre affaire que je pourrai faire longtemps si je réussis. »

« Pour le moment, ça va bien, ça va vraiment bien. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais au moins, j’ai un autre internet. »

« Il y a beaucoup de choses différentes qui peuvent m’intéresser, je sais que ma vie ne sera pas encore finie le jour où je prendrai ma retraite et cela me réconforte beaucoup. »

« Mais pour le moment, je me sens encore bien physiquement pour continuer. Je vais donc essayer de réussir aussi longtemps que je le pourrai. »

[bctt tweet= »Lewis Hamilton : Je n’ai jamais fait ça pour l’argent. #F1″ username= »f1_fr »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

franz tost toro rosso

Franz Tost : « Je dois aller voir Binotto pour le remercier »

red bull apesanteur F1

Vidéo : L’incroyable pit-stop de Red Bull en apesanteur