Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1

Grand Prix de France

“A Nice, il y a un projet” confirme le PDG de la F1 Stefano Domenicali

@ Tiffany Amisse

Stefano Domenicali assure que le retour de la France au calendrier de la F1 ne dépend pas que de la catégorie reine, le grand patron de la Formule 1 insistant sur le fait qu’il attend des propositions, alors que l’idée d’une course organisée dans les rues de Nice semble finalement toujours d’actualité.

Il y a quelques semaines, la Formule 1 a publié son calendrier de la saison 2023 dans lequel la France brille par son absence après la non reconduction du contrat du GP de France qui se déroulait depuis 2018 sur le tracé Paul Ricard au Castellet jusqu’à cette saison.

Interrogé par l’Agence France Presse dans le cadre du Grand Prix du Mexique disputé fin octobre au sujet d’un éventuel retour de la France au calendrier, le PDG de la F1, Stefano Domenicali, a répondu : “Je l’espère vraiment.”

“Dans la vie, il y a des personnes qui parlent et d’autres qui agissent. Certaines disent que c’est important d’avoir la Formule 1, d’autres comprennent l’importance d’avoir un investissement avec la Formule 1.” a déclaré Domenicali à l’AFP.

“On peut continuer les discussions, mais cela ne dépend pas de moi. On attend des propositions.” poursuit l’Italien, estimant que la France se retrouve désormais dans la même situation que l’Allemagne qui est également absente du calendrier de la F1 après 64 éditions disputées.

Peu avant l’été 2022, Stefano Domenicali lui-même a évoqué l’idée d’un Grand Prix dans les rues de Nice sur la côte d’azur, mais le maire de la ville, Christian Estrosi, a très rapidement écarté cette idée. Cependant, le PDG de la F1 indique que le projet d’une course dans les rues de Nice n’est pas complétement tombé à l’eau : “A Nice, il y a un projet.”

“Mais il y a d’autres pays qui poussent beaucoup pour organiser un Grand Prix, et j’espère que la France du sport automobile aura la même attitude dans le futur car la France est très importante.”

Concernant le projet d’une course à Nice, Domenicali a ajouté : “On doit voir, on doit vérifier la faisabilité, le business plan, beaucoup de choses et j’espère pouvoir parler de ça très prochainement.” avant de confirmer qu’une éventuelle alternance de la France au calendrier comme cela a été évoqué ne se fera pas avant 2024 au mieux.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.