Adrian Newey était sous tension ce dimanche à Abou Dhabi

13 décembre 2021
ABU DHABI, UNITED ARAB EMIRATES - DECEMBER 12: Red Bull Racing Team Principal Christian Horner and Adrian Newey, the Chief Technical Officer of Red Bull Racing walk from the FIA Stewards Office after hearing the results of the appeal after the F1 Grand Prix of Abu Dhabi at Yas Marina Circuit on December 12, 2021 in Abu Dhabi, United Arab Emirates. (Photo by Clive Rose/Getty Images) // Getty Images /

Le directeur technique de Red Bull, Adrian Newey, a parlé de l’émotion intense qu’il a ressentie lors du dernier tour du Grand Prix d’Abou Dhabi 2021 ce dimanche, qui a vu Max Verstappen remporter son ultime bataille contre Lewis Hamilton pour devenir le champion des pilotes 2021.

Newey, qui a été débuté chez Red Bull en 2006 et a conçu plusieurs monoplaces lauréates de championnats, supervise Red Bull Advanced Technologies et la conception des monoplaces de l’équipe. Ce dimanche, la RB16B est devenue la dernière machine dessinée par Adrian Newey  à remporter un titre mondial. Même si Newey a passé plus de trois décennies en F1, il a admis qu’il n’avait jamais vu un championnat se décider jusqu’au dernier tour comme ce fut le cas cette année.

« C’est celui dont j’étais le plus proche d’une crise cardiaque ! J’en ai vu d’autres qui ont été décidés jusqu’à la dernière course bien sûr, mais jamais le dernier tour. Oui, c’est incroyable, absolument incroyable. » a déclaré Newey.

« Vous avez tellement d’émotions dans une course comme celle-là. Évidemment, dans les tours avant la Safety Car, on aurait dit que tout nous échappait. Et puis la voiture de sécurité est arrivée, nous avons évidemment eu de la chance dans ce sens. Mais je réfléchis et bien sûr je suis partial, je le sais, mais quand je réfléchis, Max le méritait amplement, dans l’ensemble. »

Pour revenir sur la saison 2021, Newey a également évoqué les abandons « malchanceux » auxquels Verstappen a été confronté en 2021. Le Néerlandais, le premier champion de F1 de son pays, a abandonné à cause d’un problème de pneu en Azerbaïdjan, s’est crashé lors d’un affrontement avec Lewis Hamilton à Silverstone et à nouveau à Monza – alors qu’il a subi des dommages dans une collision entre plusieurs voitures au départ du GP de Hongrie qui l’a laissé 9e en course.

« Quand vous repensez à l’année qui vient de s’écouler, à certains moments malchanceux, Copse [à Silverstone] en particulier, vous savez…personnellement, j’étais contrarié de voir ça. » conclut Newey.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.