Alain Prost admet que Renault n’est pas mécontent de voir partir Red Bull

Le conseiller spécial de Renault, Alain Prost, admet que Renault sera un peu plus soulagé lorsque Red Bull ne sera plus cliente du constructeur français après la dernière course de l’année à Abou Dhabi.

Renault et Red Bull se sépareront après la finale à Abou Dhabi, alors que les deux parties ont  passé quelques douze années ensemble et ont remporté plusieurs titres constructeurs et pilotes au cours de ce partenariat.

Red Bull sera motorisée par Honda dés l’an prochain, alors que Renault ne conservera comme écurie cliente que McLaren à partir de 2019.

« On était finalement pas mécontents de les voir partir, il faut être honnête. » admet Alain  Prost dans un entretien accordé à nos confrères de l’Equipe.

« Je garde de très bonnes relations avec eux, même si je critique leur manière de communiquer. Ça va toujours un peu trop loin, et ils le savent. »

Dernièrement encore, Max Verstappen n’a pas hésité à dire que le manque de puissance du moteur français a été un handicap tout au long de la saison 2018, alors que le châssis de la RB14 a fait toute la différence et a montré tout son potentiel sur des tracés où la puissance moteur n’était pas importante.

« Si nous avions eu la même puissance que Mercedes et Ferrari, nous aurions certainement disputé le titre. » a déclaré Verstappen.

« Il n’y a aucun doute là-dessus, car on peut voir dés que l’on va sur une piste où le moteur n’est pas aussi important, nous sommes toujours rapides. »

« Il n’y a donc aucune excuse, nous ne mentons pas, il y a des faits qui prouvent que notre voiture est bonne, nous manquons juste de puissance. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Tatiana Calderon à nouveau au volant d’une F1 ce week-end

Hamilton estime que Mercedes peut remporter un autre championnat en 2019