mercedes w11 llewis hamilton

Allison décrit une Mercedes W11 ayant une grande efficacité aérodynamique

James Allison, le directeur technique de l’équipe Mercedes, assure que les efforts des ingénieurs au cours de l’hiver ont permis d’améliorer sensiblement l’efficacité aéro sur la W11.

L’équipe Mercedes a s’est concentrée essentiellement sur trois points cruciaux cet hiver sur la W11 : l’avant, le milieu et l’arrière de la monoplace.

« En plus de traditionnel développement hivernal, nous avons fait trois investissements: un à l’avant, un au milieu et un à l’arrière de la voiture. »

« À l’avant, nous avons accepté une plus grande complexité structurelle autour des montants et des jantes afin de fournir un ensemble global plus performant. » explique James Allison, directeur technique de Mercedes.

« Au milieu de la voiture, nous avons suivi la tendance de la voie des stands en déplaçant notre tube d’impact latéral supérieur vers la position inférieure et en tirant parti du gain aérodynamique qui accompagne cette disposition. »

« À l’arrière de la voiture, nous avons opté pour une configuration de suspension aventureuse afin de libérer des opportunités de développement aérodynamique. »

« Ces trois investissements ont été des améliorations en soi, mais leur effet réel est de mobiliser une série de gains aérodynamiques secondaires à la fois pendant l’hiver et, nous l’espérons, tout au long de la saison à venir. »

« Nous avons travaillé – comme nous le ferions toujours – sur chaque millimètre carré de la voiture pour essayer de trouver des améliorations dans cet ensemble stable de réglementations. »

« Nous avons été bien récompensés par la quantité d’appui que nous avons trouvée depuis la dernière course de l’année dernière, nous donnant la foi que nos trois projets ont fourni une base solide pour construire des performances qui n’auraient pas été possibles sur la voiture 2019. »

« L’efficacité aérodynamique est l’une des caractéristiques les plus prisées de chaque saison. Une voiture qui est la plus efficace sur le plan aérodynamique sur un circuit donné est celle qui utilise le mieux la forme de sa carrosserie pour améliorer le temps au tour. »

« Au cours de la saison dernière, le terme «efficacité» a parfois été utilisé de manière quelque peu trompeuse comme indicateur indirect de la vitesse en ligne droite. »

« La véritable efficacité est fournie par le package qui fournit la quantité la plus importante et la plus entraînable d’appui et un niveau correct de traînée. »

« Notre travail aérodynamique, guidé par la simulation de circuit est conçu pour le fournir, et nous nous présentons à chaque course avec une configuration de carrosserie qui, selon nous, est le choix le plus efficace sur le plan aérodynamique pour cette piste. »

« Rien n’a beaucoup changé dans la réglementation et la voiture fonctionnera donc à des niveaux de traînée très similaires à ceux de l’année dernière. »

« Ce qui a bien sûr changé, c’est que nos efforts au cours de l’hiver ont augmenté l’efficacité aérodynamique de l’ensemble aérodynamique, nous récompensant avec une voiture qui génère beaucoup plus d’appui en échange de cette traînée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

mercedes w11

Cowell admet qu’il est très difficile de trouver plus de performance sur le moteur Mercedes

L’équipe Haas dévoile son programme pour les essais hivernaux