in

Alonso critique « l’incohérence » des décisions de la FIA, Whiting lui répond

Fernando Alonso a ouvertement critiqué la FIA ce dimanche à l’arrivée du Grand Prix du Japon, dénonçant le caractère aléatoire des décisions prises par les commissaires de course lors des Grands Prix.

Le pilote McLaren a reçu une pénalité de cinq secondes ce dimanche à Suzuka pour avoir coupé la dernière chicane du circuit, alors qu’il venait de se faire sortir dehors par la Williams de Lance Stroll.

Le pilote Williams a lui aussi reçu une pénalité pour cette collision, mais les deux hommes se sont parlés à l’arrivée et Stroll a présenté ses excuses à Alonso, insistant sur le fait qu’il ne l’avait pas vu.

Alonso a alors vivement critiqué la F1 en raison du caractère aléatoire des décisions prises par les commissaires pendant les courses : « Même lorsque le pilote présente ses excuses, je pense qu’il est difficile de comprendre la décision. » a déclaré Alonso. « Vous savez, on peut voir à quel point la Formule 1 est mauvaise. »

Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a tenu à répondre au double champion du monde, insistant sur le fait qu’il était évident que le pilote McLaren avait gagné du temps en court-circuitant la dernière chicane de Suzuka.

« Je pense que les commissaires ont estimé que ce qu’avait fait Fernando était parfaitement clair. » déclare Whiting. « Il a coupé la chicane, il a traversé rapidement l’échappatoire et il est revenu clairement devant. »

« Je pense qu’il était très clair qu’il a obtenu un avantage en sortant de la piste. Les commissaires ont toutefois estimé que Stroll l’avait contraint. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…