Alonso : « Je dois être intelligent avec mes prochaines décisions »

Fernando Alonso, qui vient tout juste de remporter l’édition 2019 des 24H de Daytona avec ses coéquipiers au volant d’une Cadillac, se projette déjà vers son prochain défi, les 500 Miles d’Indianapolis.

L’Espagnol participera aux 500 Miles d’Indianapolis 2019, toujours dans l’espoir de décrocher la triple couronne. Mais le double champion du monde de Formule 1 ne compte pas s’arrêter là et envisage déjà de se lancer un autre défi, à la seule condition que tous les paramètres soient réunis pour lui permettre de gagner.

« Ce succès à Daytona ne fait pas partie de la triple couronne, mais si je gagne à Indianapolis, ce sera la quadruple couronne. » plaisante le pilote espagnol dans un entretien pour le New York Times.

« Je suis actuellement concentré sur l’Indy 500, mais je pense aussi à faire des choses différentes qui ne seraient pas seulement sur un circuit…Mais c’est un point sur lequel je dois réfléchir encore, car je dois avoir la garantie que je serai compétitif. »

« Je dois tout planifier, faire en sorte d’être entouré de bonnes personnes, une bonne équipe et d’être bien préparé. Je pense que pour gagner dans différentes catégories, il faut probablement être né avec le talent et grandir avec les connaissances de cette catégorie, comme les ovales ou l’IndyCar. »

« Arriver là-bas et être compétitif est quelque chose qui me semble relativement difficile, je pense qu’avant tout était plus ouvert, le sport automobile en général, mais aujourd’hui, chaque catégorie est devenue très professionnelle et vous avez besoin de vous dédier complétement à chacune d’entre-elles. Si tout va bien, d’ici quelques temps je pourrai vous en dire plus sur mes plans. »

« Quelle que soit la prochaine aventure, je ne le ferai pas si je ne suis pas compétitif ou si je n’ai aucune chance de gagner, j’ai besoin d’être calme et de prendre des décisions intelligentes. »

Le prochain défi de Fernando Alonso pourrait bien être un test avec Toyota pour le Dakar pour une éventuelle participation de la part de l’Espagnol lors de l’édition 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

niki lauda santé clinique suisse

Niki Lauda vend sa compagnie aérienne Laudamotion à Ryanair

Zanardi : « L’arrivée de Leclerc va créer une alerte chez Vettel »