Fernando Alonso pilote McLaren en 2019
in

Alonso nie tout rôle dans les changements d’organisation chez McLaren

« Je ne fais que piloter des voitures » a répondu Fernando Alonso lorsqu’on lui a demandé s’il avait joué un rôle dans les changements au sein de la direction de McLaren qui ont été annoncés ce mercredi par l’équipe britannique.

La formation basée à Woking s’est séparée de son directeur de course, Eric Boullier, et a promu Andrea Stella, qui a déjà travaillé avec Alonso chez Ferrari – à la direction de la performance.

De plus, Simon Roberts, chef de l’exploitation chez McLaren, supervisera la production, l’ingénierie et la logistique de l’équipe.

Alonso a tenu à nier l’idée qu’il avait quelque chose à voir avec le remaniement de l’équipe, insistant sur le fait qu’il n’avait pas été consulté par son patron, Zak Brown.

« Si Zak pense que désormais il faut d’autres personnes pour faire différents boulots au sein de l’équipe, c’est parce qu’il pense que c’est la meilleure chose à faire. » a déclaré Alonso ce jeudi dans le paddock de Silverstone.

« Je fais confiance 100% à Zak, je fais confiance 100% à Eric, je fais toujours 100% confiance aux patrons car ce sont eux qui ont toutes les informations. »

« Je n’ai pas été consulté, j’ai été informé de tous les changements et de toutes les nouvelles possibilités, tout comme Stoffel en a été informé. »

« Evidemment, j’avais plus d’expérience avec Andrea que Zak, parce qu’ils ne travaillent ensemble que depuis un an. Il voulait mon opinion, et aussi mon avis sur le travail de Gil [de Ferran]. Mais il connaît Gil depuis 20 ans, et je ne le connais que depuis un an et il en sait beaucoup plus que moi sur les possibilités et les scénarios possibles. »

« Je fais entièrement confiance à toutes les décisions, et la chose la plus importante désormais est de faire avancer l’équipe, d’améliorer la voiture et d’être à nouveau compétitifs. »

Alonso a tenu aussi à rendre hommage à Eric Boullier pour tous les efforts effectués par le Français ces dernières années.

« Je pense que nous devons le remercier pour tous les efforts fournis et toutes ces années passées ici. Sa décision a été de partir, et je suis certain que l’équipe ira de l’avant et nous continuerons à avancer. »

F1 - Le retour au succès sera un chemin très long pour McLaren

Le retour au succès sera un chemin très long pour McLaren

F1 - Le virage 1 avec le DRS ouvert ne se prendra pas à fond pour tout le monde

Le virage 1 avec le DRS ouvert ne se prendra pas à fond pour tout le monde