F1 - Alpine a appris le départ d'Alonso avec l'annonce d'Aston Martin
Fernando Alonso (ESP) Alpine F1 Team. Miami Grand Prix, Friday 6th May 2022. Miami International Autodrome, Miami, Florida, USA.
in

Alpine a appris le départ d’Alonso avec l’annonce d’Aston Martin

Le team principal de l’équipe Alpine, Otmar Szafnauer, a confirmé qu’il a appris la signature de Fernando Alonso chez Aston Martin le jour de l’annonce faite par l’équipe du constructeur britannique ce lundi 1er août.

Le communiqué de presse envoyé par l’équipe Aston Martin ce lundi 1er août au matin qui annonçait l’arrivée de Fernando Alonso à partir de la saison 2023 dans le cadre d’un contrat pluriannuel a fait l’effet du bombe dans le paddock car Alpine était en discussions avec l’Espagnol pour une éventuelle reconduction de contrat et ce dimanche soir à Budapest, personne n’imaginait que Fernando Alonso avait déjà signé avec Aston Martin.

Au cours d’un point presse qui s’est tenu à Budapest après la course, Otmar Szafnauer confirmait aux médias que des discussions étaient toujours en cours entre Alpine et Alonso et l’Américain semblait même tenir pour acquis le renouvellement du double champion du monde.

Mais force est de constater que l’annonce d’Aston Martin faite ce lundi n’a pas seulement surpris les médias [nous étions tous en partance de Budapest lorsque le communiqué est tombé], mais a également surpris le management de l’équipe Alpine qui a appris la nouvelle en même temps que les médias.

“Nous sommes ici parce que les choses ont changé rapidement depuis la dernière course [GP de Hongrie]. Fernando a décidé de rejoindre Aston Martin et de quitter l’équipe à la fin de l’année.” a explique Szafnauer à un petit groupe de médias.

“Je sais que certains d’entre-vous m’ont demandé dimanche soir [à Budapest] et j’étais convaincu que Fernando continuerait [avec Alpine]. Je l’ai dit honnêtement, c’est ce que je croyais à l’époque. Nous parlions avec Fernando depuis un certain temps et nous étions sur le point de finaliser un accord, il manquait quelques points mineurs.”

“Avant son départ [de la Hongrie], je lui ai confirmé que nous allions bientôt signer et il m’a dit : “Ne t’inquiète pas, je n’ai signé avec personne d’autre”, et que nous continuerions à parler dans les prochains jours. Et le lendemain matin, j’ai vu l’annonce d’Aston Martin. Telle est la situation. Nous avions un bon contrat pour les deux parties, je pense que oui, mais il me semble que plus tard Fernando ait décidé de signer autre chose.”

Lorsqu’on lui a demandé si il n’avait vraiment pas vu venir la signature de l’Espagnol chez Aston Martin avant l’annonce officielle, l’Américain a répondu : “C’est la première confirmation que j’ai reçue, ce communiqué de presse. Il y a toutes sortes de rumeurs dans le paddock et j’avais entendu la rumeur selon laquelle Aston Martin était intéressée et qu’il y avait des discussions.”

“Il y avait d’autres indicateurs comme être dans le même motorhome en même temps que quelqu’un d’autre. Mais il n’y a rien de mal à explorer, nous étions encore très proches. Il m’a surpris. Je lui avais demandé et il m’avait dit qu’il n’avait rien signé, donc je suis surpris. Je ne lui ai pas parlé depuis, il est sur un bateau en Grèce. J’ai parlé aux gens d’Enstone dans la matinée, et maintenant je m’adresse à vous. J’ai également reçu de nombreux appels de pilotes potentiels depuis hier.”

Fernando Alonso va donc rejoindre un sixième constructeur différent dans sa carrière à partir de l’année prochaine après être passé par Minardi, Renault, Ferrari, McLaren et Alpine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 commentaires

    • Soit il y a une autre hypothèse : celle que j’explicite ci-dessus : Alpine a voulu forcer la main à F.Alonso sur un point majeur de ‘blocage’, et elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même.

  1. A.Prost s’en va, puis F.Alonso : c’est très mauvais signe !
    Au fait, le “pont mineur” qui restait était un point majeur : F.Alonso voulait un contrat de 2 ans au moins pour continuer de mettre “el plan” en oeuvre, mais Alpine n’acceptait qu’1 an pour libérer son baquet pour O.Piastri. Ce que sachant, et désireuse d’investir pour progresser, Aston Martin s’est précipitée pour lui confirmer son offre déjà formulée auparavant dans l’hypothèse du départ de S.Vettel (qui avait, lui, évoqué cette possibilité aux dirigeants de l’écurie).

  2. Il y a vraiment quelque chose qui ne va pas dans cette équipe alpine. D’abord Alain Prost qui se barre pour des raisons obscures d’égo surdimensionné de Laurent Rossi apparemment et maintenant Alonso qui part comme un “voleur”. Sans parler des nombreux changements à la tête de l’écurie au cours des trois dernières années….

F1 - Honda prolonge son programme d'assistance technique avec Red Bull

Honda prolonge son programme d’assistance technique avec Red Bull

F1 - Sondage : Alonso a-t-il fait le bon choix de rejoindre Aston Martin ?

Sondage : Alonso a-t-il fait le bon choix de rejoindre Aston Martin ?