Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Brésil

Alpine dénonce la haine et les messages toxiques dirigés vers ses pilotes après le Sprint

Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team A522. Brazilian Grand Prix, Saturday 12th November 2022. Sao Paulo, Brazil.

L’équipe Alpine a dénoncé publiquement les nombreux abus en ligne dont ont été victimes ses deux pilotes ainsi que les membres de l’écurie et les fans après la course Sprint disputée ce samedi à Interlagos.

Ce samedi à Interlagos, les deux pilotes Alpine se sont percutés à deux reprises durant la course Sprint, ce qui a eu pour conséquence d’endommager les deux monoplaces. Dans un premier temps, Esteban Ocon a tenté un dépassement sur la McLaren de Lando Norris au virage 4 au départ de la course, mais le Français est parti au large et a poussé involontairement son coéquipier Fernando Alonso sur un vibreur, qui a lui-même heurté le plancher de la voiture de Ocon.

Dans le même tour, au dernier virage, Fernando Alonso a tenté de doubler Esteban Ocon dans la ligne droite principale, mais alors qu’il s’approchait du dépassement, l’Espagnol a heurté l’arrière de l’A522 d’Esteban Ocon, endommageant son aileron avant dans le processus, et l’obligeant à s’arrêter pour un remplacement d’aileron avant.

A partir de là, Fernando Alonso a essayé de remonter de l’arrière du peloton mais a finalement terminé à la seizième place au drapeau à damier et a hérité d’une position supplémentaire à la suite de la pénalité de temps de Lance Stroll, avant de finalement rétrograder à la dix-huitième position après avoir été pénalisé de cinq secondes après l’arrivée pour son deuxième contact avec la monoplace de Ocon.

Au final, les deux pilotes Alpine ont terminé en dehors des points lors de cette course Sprint et devront donc s’élancer depuis le fond de la grille ce dimanche au Grand Prix du Brésil, puisque les résultats de la course Sprint déterminaient la grille de départ de la course principale.

Après l’arrivée de l’épreuve, les messages de haine et les insultes envers les deux pilotes, l’équipe Alpine ou encore les fans ont été nombreux sur les réseaux sociaux et l’écurie du constructeur français a dû réagir rapidement en publiant un court communiqué dans lequel elle explique avoir reçu des centaines de commentaires toxiques, jugeant la situation tout simplement “inacceptable”.

“Quoi qu’il se passe sur la piste, il n’y a absolument aucune excuse pour les commentaires haineux, les abus ou la toxicité dirigée vers nos pilotes, membres de l’équipe, les fans ou qui que ce soit en ligne.” peut-on lire dans un court communiqué publié par l’équipe Alpine ce samedi soir.

“Parmi tous les commentaires que nous avons reçus sur nos médias sociaux pendant et après la course Sprint d’aujourd’hui, nous avons reçu 882 commentaires toxiques, dont 162 étaient extrêmement toxiques. Cette situation est totalement inacceptable.”

“Ce que nous avons vu aujourd’hui n’est malheureusement pas un incident isolé. Nous voyons continuellement de la haine et de la discrimination en ligne et en tant qu’équipe, nous ne pouvons pas accepter cela.”

“Nous prendrons les mesures contre les individus ou les groupes qui produisent et partagent des posts sur les médias sociaux qui contiennent ou encouragent les abus sur nos pilotes, les membres de notre équipe et les fans.”.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.