Alpine espère pouvoir tester Schumacher pour son programme d’Endurance

29 septembre 2023
alpine A524

Bruno Famin, le directeur par intérim de l’équipe Alpine en Formule 1 – accessoirement directeur de la branche motorsports du constructeur français – a révélé que la marque avait eu des discussions avec Mick Schumacher concernant une éventuelle participation de l’Allemand au championnat du monde d’Endurance en 2024.

Mick Schumacher est le pilote de réserve de Mercedes en F1 cette saison après avoir perdu son baquet de titulaire chez Haas fin 2022. Bien que le jeune allemand soit lié à Mercedes, cela n’a pas empêché Schumacher Jr d’avoir des discussions avec Alpine qui s’apprête à revenir en Endurance dans la nouvelle catégorie Hypercar à partir de la saison 2024.

Interrogé dans le cadre du Grand Prix du Japon sur la rumeur liant Alpine et Mick Schumacher, Bruno Famin a confirmé que Alpine a eu des contacts réguliers avec lui concernant le programme d’Endurance.

« Il est vrai que nous discutons avec Mick de la possibilité de courir dans notre programme d’Endurance avec l’A524. » a déclaré Bruno Famin à Suzuka.

« Ce serait une bonne opportunité pour les deux parties je pense. Mais pour le moment, nous ne faisons que discuter et j’espère que nous organiserons bientôt un test. »

L’Alpine A524 en test au Castellet

Récemment, Alpine a réalisé les premiers essais de l’A524 sur la piste Paul Ricard au Castellet. Les premiers tours de roues de l’A424 ont eu lieu pour de premières vérifications début août avant une première session d’essais fructueuse avec la validation des différentes fonctionnalités de la voiture et le coup d’envoi du travail de mise au point.

Au total, l’Alpine A424 a parcouru un peu plus de mille kilomètres, sans souci majeur, ce qui permettait à l’équipe de faire le plein d’apprentissages et d’accumuler énormément de données désormais en cours d’exploitation.

« Cette première séance concrétise des mois de travail pour les équipes d’Alpine Racing et de nos partenaires. » a déclaré Bruno Famin à propos de ce premier test sur piste.

« Notre premier bilan est satisfaisant avec un kilométrage plutôt important nous ayant permis de dérouler notre programme étape par étape. »

« Dans ces premières phases de développement, les priorités sont de valider les systèmes fondamentaux et de travailler sur la fiabilité tout en commençant la mise au point du prototype. »

« Les pilotes étaient plutôt satisfaits de la voiture malgré des points durs sur lesquels nous œuvrons déjà en vue des prochains essais. Mais il faut rester réalistes : le travail ne fait que commencer. Il nous reste énormément à faire en un laps de temps extrêmement court avant notre première course. »