alpine-f1-miami-2022
in

Alpine monte son nouveau plancher sur ses deux F1 au GP de Miami

Ce week-end pour le Grand Prix de Miami, les deux Alpine vont bénéficier du nouveau fond plat testé en avant première sur la monoplace de Fernando Alonso à Imola il y a quinze jours.

Au Grand Prix d’Emilie-Romagne, l’équipe Alpine a introduit un nouveau fond plat sur la monoplace de Fernando Alonso, et après ces premiers tests qui se sont avérés concluants, l’écurie du constructeur français a pris la décision de monter également ce nouveau fond plat sur la monoplace d’Esteban Ocon ce week-end pour le Grand Prix de Miami, cinquième manche du championnat du monde 2022 de F1.

« Les améliorations que nous avons apportées à la A522 ont fonctionné comme prévu à Imola, ce qui est bon signe et la preuve que le travail abattu à l’usine porte ses fruits, en particulier en ce qui concerne le développement et la validation de ces mises à jour aérodynamiques. » nous explique Otmar Szafnauer, le directeur de l’équipe Alpine.

« Grâce aux efforts fournis, le nouveau plancher que nous avions sur la voiture de Fernando sera installé sur les deux autos ce week-end. Bien que celui de Fernando ait subi des dommages importants dans l’incident du premier tour avec Mick [Schumacher] à Imola, nous avons pu le conserver et effectuer les réparations nécessaires. C’est génial que les deux monoplaces aient cette évolution, qui a répondu aux attentes. Il y aura plus à venir dans le futur, cette course au développement est très importante et intense. »

A la veille de la cinquième manche de l’année, Alpine cherche encore à progresser sur le rythme de course et a donc apporté quelques modifications dans le set-up de l’A522 sans pour autant pénaliser le rythme lors des qualifications.

« Comme nous l’avons vu lors des quatre premières courses, notre rythme en qualification avec peu de carburant, est très intéressant. » nous confie Szafnauer.

« Reste que les points sont marqués le dimanche, et si nous nous qualifions bien, nous devons capitaliser sur ces prometteuses positions sur la grille de départ. L’équipe s’est attelée à identifier ce qu’il était possible d’améliorer, et a planché sur différents changements de réglages à même de nous aider à améliorer notre rythme de course tout en gérant nos pneus un peu différemment. C’est un équilibre délicat à trouver entre la hausse de notre rythme de course et l’impact sur notre vitesse en qualifications. »

Cependant, les équipes débarquent ce week-end sur un tracé de Miami complétement inconnu ce qui oblige les écuries à aborder le Grand Prix de Miami avec un set-up de base choisi d’après les simulations faites à l’usine ces derniers jours.

« Comme pour toutes les équipes, il s’agit pour nous d’un circuit complètement nouveau, sur lequel nous n’avons que peu d’informations. Nous avons fait des simulations pour mettre le doigt sur un set-up de base, et espérons être dans le vrai pour aborder le week-end avec un bon équilibre. Les nouveaux circuits, en particulier les temporaires et les urbains, n’offrent que peu de grip, et nous devrons adapter notre programme en conséquence. »

« Je suis sûr qu’au final, nous pourrons procéder comme à l’accoutumée, en faisant des essais destinés à optimiser nos réglages pour les qualifications et la course. C’est un défi passionnant pour les pilotes et les ingénieurs, nous ferons donc de notre mieux avec ce que nous avons entre les mains. »

Avant le Grand Prix de Miami, l’équipe Alpine occupe la sixième place au championnat du monde des constructeurs avec trois points de retard sur Alfa Romeo.

alexander-rossi-f1-haas

Alexander Rossi a essuyé un refus de la part de Haas F1 en 2015

f1-miami-news-gp

GP F1 de Miami : le bulletin météo complet