in

Antonio Giovinazzi ne veut plus attendre et souhaite un baquet pour 2019

Antonio Giovinazzi, le pilote réserviste de la Scuderia Ferrari, veut prouver qu’il n’est pas qu’un pilote de simulateur et espère bien pouvoir obtenir un baquet en Formule 1 l’an prochain.

L’Italien a terminé le championnat F2 à la seconde place derrière Pierre Gasly en 2016 et a remplacé chez Sauber Pascal Wherlein qui était blessé pour les deux premières courses de la saison 2017.

Depuis, Giovinazzi n’a effectué que des tests lors de quelques séances d’essais libres pour Haas et Sauber et a également participé à des tests privés pour le compte de Ferrari.

Le pilote italien est de plus en plus sollicité par la Scuderia Ferrari pour travailler dans le simulateur à Maranello, mais il est désormais déterminé à ne pas rester définitivement pilote de simulateur.

« Je ne suis pas un pilote de simulateur, je veux être dans la voiture. » déclare Antonio Giovinazzi. « C’est mon objectif pour l’année prochaine. »

« Je veux avoir ma chance et voir si je suis prêt, je veux prouver que je suis ici parce que je suis un bon pilote et pas parce que je pilote dans un simulateur. »

« Je suis déjà un gars vraiment chanceux parce que je suis troisième pilote pour la Scuderia Ferrari, et beaucoup révéraient d’être à ma place, pour moi quand j’ai signé chez Ferrari c’est un rêve qui est devenu réalité. »

« Bien-sûr, ne pas être sur la piste est vraiment difficile, mais j’ai attendu un an, j’attends maintenant. Comme je disais, je veux juste ma chance pour prouver que je suis un bon pilote. »

Giovinazzi, qui a participé à deux séances d’essais libres pour l’équipe Sauber cette saison, espère profiter de cette opportunité comme véritable tremplin pour 2019.

« Je suis vraiment content de l’équipe, ils travaillent très bien chez Sauber. Pourquoi pas ? Mais nous devons attendre maintenant, cela dépend des mouvements des autres pilotes. »

« Il y a beaucoup de rumeurs sur le fait que plusieurs pilotes vont changer d’équipe ou partir. Nous devons juste attendre mais l’objectif est d’être sur la grille l’année prochaine. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…