Antonio Giovinazzi va « Faire le maximum » malgré une pénalité de grille

25 avril 2019
antonio giovinazzi alfa romeo

Antonio Giovinazzi n’a pas perdu sa motivation à la veille de la quatrième manche de la saison 2019 et ce, malgré une pénalité de grille de dix positions dont va écoper l’Italien à Bakou.

Le pilote Alfa Romeo Antonio Giovinazzi va devoir reculer de dix positions sur la grille de départ ce week-end à Bakou après que son équipe ait décidé de monter un boitier de contrôle électronique neuf sur sa monoplace.

Il s’agit pour le pilote italien du troisième boîtier neuf depuis le début de la saison, ce qui se traduira par une pénalité de dix positions sur la grille de départ du Grand Prix d’Azerbaïdjan.

« Nous sommes arrivés à Bakou avec le but de faire le maximum. Notre pénalité rend les choses un peu plus difficiles, mais nos objectifs restent les mêmes. » affirme Antonio Giovinazzi ce jeudi à Bakou.

En changeant le boîtier électronique sur ses deux monoplaces ce week-end, Alfa Romeo s’est conformée à la recommandation de son fournisseur de moteur Ferrari, qui a demandé à ses écuries clientes de remplacer ce boîtier électronique dès le Grand Prix de Chine.

L’équipe Haas, qui est également motorisée par Ferrari, a décidé d’effectuer ce changement de boîtier au Grand Prix de Chine, mais Alfa Romeo n’a pas pu effectuer ce changement en raison de problèmes liés à l’installation.

Cela aura coûté très cher à l’équipe puisque Antonio Giovinazzi n’a tout simplement pas pu participer à la séance de qualifications à Shanghai et dû prendre le départ de la course depuis la dernière ligne sur la grille.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.