F1 - Après des retours positifs, Pirelli apportera des ajustements mineurs sur ses pneus 2023
in

Après des retours positifs, Pirelli apportera des ajustements mineurs sur ses pneus 2023

Le directeur de Pirelli, Mario Isola, a déclaré qu’il existe un consensus positif de la part des pilotes et des équipes de F1 en ce qui concerne les nouveaux pneus pour 2022, et que seuls des changements mineurs doivent être apportés aux composés pour 2023.

Cette saison, Pirelli a introduit ses pneumatiques 18 pouces pour la toute première fois sur les monoplaces de Formule 1 après les avoir déjà introduits en Formule 2 une année auparavant. Après les treize premières courses de l’année, le directeur de Pirelli dit avoir reçu des avis positifs concernant ces nouvelles gommes et que seuls quelques ajustements mineurs devront être apportés à la gamme 2023.

“Je suis heureux, parce que la performance est bonne, et nous avons atteint la plupart des objectifs dont nous avions parlé dans le passé. L’objectif principal était d’avoir plus d’action en piste, d’avoir des pilotes qui se battent, des courses serrées, et nous avons eu treize courses avec beaucoup d’action.” a déclaré Isola, cité par le site du championnat.

“Pas seulement en tête de course, mais aussi dans l’entre-jeu, par exemple, donc c’est un championnat très intéressant avec de bons pilotes. Evidemment, l’objectif est d’avoir une variété de stratégies, et également de créer un intérêt technique dans le championnat. Mais je pense que l’objectif principal est d’avoir un bon spectacle et un bon défi technique aussi pour les équipes et pour nous, parce que les nouveaux pneus 18 pouces sont complétement nouveaux.”

“Cependant, l’accent doit rester sur les pilotes, car ce sont eux les héros du spectacle, et nous devons leur fournir un pneu capable de leur donner la possibilité d’attaquer, de se battre, etc. Nous ne voulons pas changer complétement le produit, car comme je l’ai dit, le produit fonctionne bien.”

Bien que Pirelli ne souhaite pas apporter de changements drastiques aux composés pour la saison prochaine, Isola admet qu’il y a certains aspects, y compris le sous-virage et le graining sur les pneus avant, qui devront être revus.

A lire aussi   Bahreïn va accueillir les essais hivernaux en 2023

“Nous avons un pneu arrière très bon, très solide, qui pousse l’avant et génère un sous-virage dans les virages à basse vitesse. C’est une tendance générale chez les équipes, parce que le nouveau package aéro est conçu d’une manière à ce que la voiture soit très bien équilibrée à haute vitesse, mais à basse vitesse, elle génère ce sous-virage.”

“Nous travaillons à concevoir une nouvelle construction avant et arrière avec un niveau d’intégrité plus élevé car les voitures vont de plus en plus vite. Nous concevons une nouvelle construction avant un peu plus solide, afin d’équilibrer cela et réduire le sous-virage.”

L’autre domaine dans lequel Pirelli va devoir travailler d’ici le début de la saison prochaine est l’écart de performance encore trop grand entre le composé le plus dur de sa gamme, le C1, et le C2 un cran plus tendre, tout en visant à différencier les pneus C3 et C4 en déplaçant le pneu C3 “un peu plus au centre” de leur gamme.

“Ce n’est pas une révolution, ce n’est pas un nouveau produit pour l’année prochaine. C’est une amélioration de l’actuel qui est, en tout cas, bon.” insiste Mario Isola.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

esteban-ocon-f1-alpine-news

Ocon pas encore convaincu par les nouvelles règles introduites en F1

lewis-hamilton-f1

Hamilton “complétement transformé” après son voyage en Afrique