Aston Martin a des centaines de projets en cours pour 2023

26 septembre 2022
4
action, 3plus, Autodromo Nazionale di Monza, GP2216a, F1, GP, Italy Lance Stroll, Aston Martin AMR22, leads Sebastian Vettel, Aston Martin AMR22, and Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Le nouveau directeur technique de l’équipe Aston Martin (ex Red Bull), Dan Fallows, estime que la monoplace 2023 de l’écurie du constructeur britannique sera sensiblement plus performante que l’actuelle AMR22, notamment parce que les domaines d’amélioration sont nombreux.

Sans dire pour autant que l’actuelle AMR22 est une monoplace ratée, Dan Fallows – qui a rejoint Aston Martin cette année après plusieurs années passées chez Red Bull – estime que les axes d’amélioration sont nombreux et que des « centaines de projets » sont dans les tuyaux pour tenter de rendre la prochaine monoplace de l’équipe plus performante que l’actuelle.

« Nous pensons que cela va être beaucoup plus compétitif que la voiture de cette année. Je suis convaincu que nous pouvons faire un grand pas en avant avec l’AMR23. » explique Dan Fallows.

« Quand je regarde la voiture, il y a des domaines d’amélioration absolument partout. Nous avons littéralement des centaines de projets en cours en ce moment. Dans le département aérodynamique, dans le bureau d’études, en Recherche et Développement, dans toute l’équipe, les gens trouvent des améliorations, que ce soit des améliorations de poids, de rigidité, des commandes de pilotage améliorées, une meilleure aérodynamique, une voiture plus stable. Tout cela va apporter de la performance à la voiture. »

Cependant, Fallows se veut tout de même réaliste quant aux chances d’Aston Martin de passer d’équipe de milieu de grille à une écurie capable d’aller chercher des victoires chaque week-end.

« Nous sommes incroyablement ambitieux quant à la réduction des délais pour arriver là où nous voulons être, mais il y a une grande différence entre devenir la meilleure équipe du milieu de grille et se battre sérieusement pour des victoires et des championnats. »

« Je pense que c’est quelque chose qui va prendre quelques années plutôt que des mois. Nous devons donc être réalistes quant aux attentes pour les deux prochaines années. Nous savons tous ce que nous devons faire pour arriver à l’avant, mais cela prendra du temps. »

« Il y a tellement de pièces de puzzle à mettre en place et une grande partie consiste à apprendre de vos erreurs. Nous devons trouver notre propre chemin en tant qu’équipe. Nous devons trouver la manière Aston Martin – la manière Aston Martin de gagner des Grands Prix. »

L’an prochain, Aston Martin pourra compter sur l’aide du double champion du monde Fernando Alonso, qui rejoindra l’équipe britannique à la fin de cette campagne 2022 après avoir signé un contrat pluriannuel.

4 Comments

  1. Bonjour,
    C’est exact mais que soit pour moi ou toi on ne nous demande pas notre avis, si lis bien : c’est juste un commentaire, subjectif et qui n’engage que celui qui l’écris, un grain de sable en somme , si tu préfères…

    Cdt

  2. Le père Stroll se sent pousser des ailes, budget illimité et politique de débaucher les meilleures pointures chez les autres.
    Aston Martin ex Racing Point, Racing Point ex Force india.
    Malgré toute cette agitation et cet étalage d’ambition Force India marchait plus fort qu’Aston aujourd’hui et n’avez pas des pilotes Muti- champion du monde.
    Avis subjectif évidemment.

    • C’est pas un avis que vous indiquez, Alex, c’est juste un état de situation.
      Et d surcroît il est faux d’écrire que le budget d’AM est illimité, le « capage » des budgets est passé par là pour eux aussi.

      Il n’y a que l’ambition et l’autoritarisme de Stroll qui sont illimités, mais j’ai bien peur pour AM que le principe de réalité ne l’oblige assez vite à revoir à la baisse ses prétentions, Alonso ou pas.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.