kevin magnussen haas

Avec le manque d’air sur le tracé de Mexico, l’équipe Haas s’attend à souffrir

Le patron de l’équipe Haas, Guenther Steiner, s’attend à un autre week-end compliqué pour ses pilotes au Grand Prix du Mexique.

Le tracé de Mexico, théâtre cette semaine la dix-huitième manche de la saison 2019 de F1, est situé à plus de 2200 mètres d’altitude, ce qui peut engendrer de gros problèmes pour les équipes, notamment en termes de réglages.

L’air étant plus rare à cette altitude, le refroidissement des monoplaces est compliqué et trouver l’appui nécéssaire est toujours très difficile à Mexico.

Pour l’équipe Haas, qui n’arrive pas à refroidir suffisamment sa monoplace depuis le début de la saison, le Grand Prix du Mexique sera une nouvelle fois une course difficile.

« Nous avons toujours eu des problèmes de refroidissement, et en altitude vous devez davantage refroidir les voitures. » explique Guenther Steiner, le team principal de l’équipe Haas.

« Vous avez toujours besoin de plus [d’air] et vous perdez également de l’appui aérodynamique, vous n’en avez jamais assez. »

« On dirait que nous souffrons toujours plus à ce sujet que les autres voitures. C’est notre plus grand défi que de trouver l’équilibre entre le refroidissement et l’appui aérodynamique. »

Au championnat du monde des constructeurs, l’équipe Haas occupe la neuvième position avec 28 points inscrits depuis le début de l’année, elle accuse un retard de sept points sur Alfa Romeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

robert kubica haas

Robert Kubica assure qu’il ne sait toujours pas ce qu’il fera en 2020

sebastian Vettel Ferrari

Stefano Domenicali : « Ferrari aura une opportunité fantastique en 2020 »