F1 - Avec plusieurs candidats, Haas prend son temps pour choisir son deuxième pilote
BAHRAIN INTERNATIONAL CIRCUIT, BAHRAIN - MARCH 20: Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1 in paddock during the Bahrain GP at Bahrain International Circuit on Sunday March 20, 2022 in Sakhir, Bahrain. (Photo by Andy Hone / LAT Images)
in

Avec plusieurs candidats, Haas prend son temps pour choisir son deuxième pilote

Le patron de l’équipe Haas, Guenther Steiner, a insisté sur le fait qu’il ne se mettrait aucune pression pour choisir le pilote qui sera aux côtés de Kevin Magnussen l’an prochain en Formule 1, alors que la liste des potentiels candidats s’allonge de jour en jour.

Alors que Kevin Magnussen est assuré de rester dans l’équipe Haas en 2023 après avoir signé un contrat pluriannuel, l’avenir de son actuel coéquipier Mick Schumacher est plus incertain. En effet, le jeune allemand voit son contrat avec l’écurie américaine arriver à son terme à la fin de cette saison et, jusqu’à présent, le directeur de l’équipe, Guenther Steiner, estime les chances de Schumacher de rester dans l’équipe à 50/50, l’Italien insistant sur le fait qu’il prendra tout son temps pour choisir son deuxième pilote.

“Vous vous mettez sous pression et nous n’en avons pas besoin, nous ne jouons que contre nous-mêmes. Nous n’avons en fait aucune pression temporelle, tout le monde a la pression du temps, mais nous n’en avons pas, c’est un avantage qu’on ne peut pas nous enlever.” explique Steiner à RTL.de

Le patron de l’équipe Haas a d’ailleurs insisté sur le fait que la liste des candidats potentiels pour occuper le baquet disponible aux côtés de Magnussen est assez longue, puisque la plupart des pilotes ayant déjà une Superlicence sont considérés par l’écurie américaine, dont l’Allemand Nico Hüllkenberg – actuellement pilote de réserve de l’équipe Aston Martin – et qui n’a jamais caché qu’il cherchait à revenir en tant que titulaire en Formule 1.

A lire aussi   Brawn compare la situation d'Hamilton au retour de Schumacher avec Mercedes

“Il y a la plupart des pilotes avec une Superlicence [sur la liste des candidats]. Un homme comme Nico [Hülkenberg] apporte de l’expérience avec lui.” ajoute Steiner avant de préciser que le plus important sera de savoir ce que le futur pilote Haas pourra apporter à l’équipe.

“Qu’est-ce qu’un pilote peut apporter pour contribuer à améliorer l’équipe et nous emmener au sommet ? Combien de risques sommes-nous prêts à prendre ? Vous prenez généralement plus de risques avec un jeune pilote, car vous ne savez pas jusqu’où il peut aller…mais on ne peut pas calculer cela de façon mathématique.”

Un autre “vétéran” pourrait également intéresser Steiner, il s’agit de l’Australien Daniel Ricciardo – qui quittera l’équipe McLaren à la fin de cette saison 2022 – mais le patron de l’équipe Haas a insisté sur le fait que si Ricciardo est intéressé, il devra se manifester : “Dans sa situation, Daniel doit d’abord décider par lui-même quoi faire. Cela n’aurait aucun sens de le persuader de faire quelque chose, il doit décider par lui-même.”

“S’il a envie, il appellera certainement, sinon, il dira probablement qu’il prend un congé sabbatique ou autre chose.” conclut Steiner.

Récemment, un autre pilote expérimenté est apparu comme un potentiel candidat. L’Italien Antonio Giovinazzi a en effet eu l’opportunité de rouler avec la Haas lors des EL1 du Grand Prix d’Italie à Monza et sera de nouveau aux commandes de la VF-22 lors des EL1 du Grand Prix des Etats-Unis à Austin au mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Sebastian Vettel n'exclut pas un retour en F1 dans un autre rôle

Sebastian Vettel n’exclut pas un retour en F1 dans un autre rôle

F1 - Nicholas Latifi quitte Williams à la fin de la saison 2022

Nicholas Latifi quitte Williams à la fin de la saison 2022