mattia-binotto-ferrari-f1
in

Binotto assure que Ferrari ne changera pas d’approche à la rentrée

Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, insiste sur le fait qu’il n’est pas nécessaire que l’équipe change d’approche lorsque la seconde moitié de la saison débutera en Belgique à la fin du mois d’août.

L’équipe Ferrari a débuté la saison 2022 sur les chapeaux de roue avec Charles Leclerc décrochant la pole position, la victoire et le tour le plus rapide en course dès la première manche de la saison à Bahreïn. Mais par la suite, des problèmes de fiabilité, des erreurs stratégiques et des erreurs de pilotage ont coûté de nombreux points à l’équipe de Maranello qui a vu sa grande rivale Red Bull creuser petit à petit l’écart au championnat du monde des constructeurs, alors que Charles Leclerc – qui menait le championnat pilotes à un moment donné – se retrouve désormais avec un déficit de 80 points sur Max Verstappen.

Malgré la pression toujours plus grande sur ses épaules, Mattia Binotto insiste sur le fait que Ferrari n’a pas besoin de changer d’approche lors de la deuxième moitié de saison : “Il n’y a rien à changer, je pense que c’est toujours une question de confiance, d’apprentissage, de construction de compétences.” a estimé Mattia Binotto juste après le Grand Prix de Hongrie remporté par le pilote Red Bull Max Verstappen.

“Si je regarde à nouveau le bilan de la première moitié de saison, il n’y a aucune raison pour que nous changions. Je pense que nous devons simplement comprendre [ce qui s’est passé en Hongrie] et aborder cela et essayer d’être compétitifs, comme nous l’avons été dans douze courses jusqu’à présent. Donc, il n’y a aucune raison pour que nous ne soyons pas compétitifs lors de la prochaine [GP de Belgique].”

Concernant les performances de Ferrari au Grand Prix de Hongrie où Carlos Sainz a terminé quatrième et Charles Leclerc sixième, Binotto a insisté sur le fait qu’il s’agissait d’un incident isolé dû à un manque de performance de la monoplace plutôt que d’une erreur de stratégie comme beaucoup l’ont pensé : “Quelque chose n’a pas fonctionné sur la voiture. Nous avons remarqué que Charles était plus rapide que Carlos – comme Hamilton était plus rapide que Russell – mais comme nous l’avons vu, la stratégie de Hamilton n’a pas fonctionné non plus pour Carlos. Ensuite, bien sûr, nous devons analyser si cela aurait fonctionné pour Charles. Le plus gros problème aujourd’hui était la voiture.” avait déclaré Binotto juste après l’arrivée de la course à Budapest.

Avec désormais neuf courses à disputer avant la fin de la saison, Ferrari accuse un retard de 97 points sur Red Bull au championnat du monde des constructeurs, tandis que Charles Leclerc accuse un retard de 80 points sur Max Verstappen au championnat pilotes. Lorsqu’on lui demande dans quel état d’esprit Leclerc aborde la deuxième partie de saison, Binotto a répondu : “Je pense qu’il construit pour l’équipe et pour lui-même et il considère chaque course comme une seule opportunité de gagner.”

“Nous gagnons et perdons tous ensemble, [la Hongrie] n’a pas été une grande course, mais je pense qu’il y avait beaucoup de potentiel. Je pense que nous devons d’abord nous concentrer sur la raison [de la mauvaise performance], y remédier et revenir encore plus fort.”

La prochaine course du championnat du monde de Formule 1 est programmée le 28 août sur le tracé de Spa-Francorchamps en Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

10 commentaires

  1. Je suis également déçu, que les stratégies de FERRARI soient trop souvent mauvaises ! Nous avons perdus beaucoup trop de point à cause de cela. Je pense également que de ne pas avoir décidé que Charles était le pilote numéro 1 de l’équipe en à fait perdre pas mal. Et puis, la dernière chose, c’est hélas le manque de fiabilité, même si RED BULL n’a pas été épargné !!! J’espère de tout cœur que la fin de saison sera à l’avantage du cheval cabré et que Binotto retiendra les erreurs commises dans la première partie de la saison et notamment en Hongrie où Charles pouvait gagner. Forza FERRARI

  2. Ferrari c’est l’Art de se faire Hara-kiri alors qu’ils ont le package parfait cette année Leclerc/monoplace…affligeant !
    A quand l’expulsion de Binotto et ses stratégies qui font sourire les autres Team…

Singapour

Le circuit de Singapour dans le prochain “Call of Duty”

Perez Monaco

Sergio Perez : “Je peux encore être champion cette année”