Binotto : « Ce week-end a mis en lumière les points faibles de notre voiture »

Avec plus de huit dixièmes de retard sur la Mercedes de Valtteri Bottas ce samedi en qualifications au Grand Prix d’Espagne, Ferrari a pris une douche froide à la veille de la cinquième course de l’année.

Considérée comme grande favorite en arrivant à Barcelone, la Scuderia Ferrari a finalement été largement dominée par Mercedes dans l’exercice des qualifications ce samedi.

Sebastian Vettel accuse huit dixièmes de retard sur la Mercedes du poleman Valtteri Bottas, alors qu’une erreur de pilotage de la part de Charles Leclerc a renvoyé le Monégasque à plus d’une seconde de la pole position.

Le constat d’échec est douloureux pour Ferrari, mais le directeur de l’équipe italienne insiste sur le fait que la séance qualificative de samedi a mis en évidence les points faible de la SF90, des faiblesses qui devront à être corrigées après la course de dimanche.

« Ce fut une séance de qualifications difficile, comme ce fut le cas tout le week-end jusqu’à présent. » explique Mattia Binotto, le team principal de Ferrari.

« Dans le cas de Charles, les choses se sont compliquées lorsque sa voiture a été endommagée en Q2. Nous l’avons réparé du mieux que nous pouvions, mais cela a tout de même compromis ses performances en Q3, car il devait essayer deux tours chronométrés avec un seul train de pneus. »

« Cela dit, ce week-end a mis en lumière les points faibles de notre voiture. Nous effectuerons toutes les analyses nécessaires, même après la course, pour obtenir une image complète de nos difficultés. »

« Des journées comme celle-ci peuvent vous montrer comment vous améliorer et je suis sûr que cela nous permettra de mieux performer demain [dimanche]. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Toto Wolff nie les rumeurs qui le placent à la tête de la F1

Romain Grosjean est le meilleur des autres après les qualifications du GP d’Espagne