Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Japon

Binotto “surpris et déçu” par la gestion différente des pénalités entre Singapour et Suzuka

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, n’a pas manqué de faire savoir qu’il était mécontent de la gestion de la pénalité de cinq secondes infligée à son pilote Charles Leclerc dimanche dernier au Grand Prix du Japon.

Dimanche dernier à Suzuka, le pilote Ferrari Charles Leclerc défendait sa deuxième position en piste face à un Sergio Perez très agressif derrière lui. Le Monégasque devait absolument terminer deuxième pour être certain de retarder encore quelques temps le deuxième sacre de son rival Max Verstappen, mais dans le dernier tour de course, Leclerc a commis une petite erreur à la dernière chicane du circuit et a coupé le virage.

En revenant sur la piste, Charles Leclerc n’a pas rendu la position à Sergio Perez comme le stipule la réglementation et les commissaires lui ont donc infligé une pénalité de cinq secondes ajoutés à son temps final, ce qui a fait rétrograder le pilote Ferrari à la troisième place et a permis à Max Verstappen de décrocher son deuxième titre mondial en F1.

Mais pour Mattia Binotto, le temps qu’ont mis les commissaires pour infliger la pénalité à son pilote [immédiatement après avoir franchi la ligne d’arrivée, ndlr] est complétement en contradiction avec la décision prise à Singapour quelques jours plus tôt lorsque Sergio Perez a été placé sous enquête pour ne pas avoir respecté le delta derrière la Safety Car en course. En effet à Singapour une semaine plus tôt, Perez a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur avec sept secondes d’avance sur Charles Leclerc, mais le Mexicain a dû attendre plusieurs longues minutes et a dû se rendre dans le bureau des commissaires avant d’écoper d’une pénalité de cinq secondes, ce qui ne l’empéchera pas de remporter le Grand Prix de Singapour.

“Je suis très surpris et très déçu. La raison est que je pense que sept jours après Singapour, où ils ont pris tant de tours pour se décider, puis après la course, nous avons dû attendre ce qui était une décision simple et directe, et aujourd’hui [à Suzuka ce dimanche] ils l’ont prise en quelques secondes.” a déclaré Binotto dimanche soir après le Grand Prix du Japon lors d’un point presse en visio.

“Je suis surpris par ces comportements si différents entre Singapour et ici en l’espace de seulement quelques jours. La décision d’une pénalité de cinq secondes était-elle bonne ou mauvaise ? À notre avis, honnêtement, il n’a pas pris l’avantage, il était devant, il est resté devant, il avait l’écart, il a gardé le même écart. Donc c’est toujours discutable, mais c’est ainsi qu’ils ont décidé, ce que nous acceptons.”

“Mais c’est certainement très frustrant de voir un timing aussi différent dans les décisions sept jours après, et voir que dans une telle situation vous n’écoutez même pas les pilotes comme cela a été fait à Singapour. Une pénalité de cinq secondes à Singapour aurait dû être donnée au moins immédiatement, ce qui nous aurait donné l’opportunité de gérer la situation certainement très différemment, et cela aurait pu être une victoire potentielle. Je suis très frustré et déçu par cela aussi.”

Après le Grand Prix du Japon, Charles Leclerc a perdu sa deuxième position au championnat du monde des pilotes et est désormais devance d’un point par Sergio Perez.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.