F1 - Toto Wolff a apprécié voir Bottas s'emporter à la radio en France
2021 French Grand Prix, Friday - Steve Etherington
in

Toto Wolff a apprécié voir Bottas s’emporter à la radio en France

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas n’a pas caché sa frustration dimanche dernier au Grand Prix de France lorsqu’il a vu la Red Bull de Verstappen chaussée de pneus neufs revenir sur lui comme un boulet de canon.

« Pourquoi vous ne m’écoutez pas quand je dis qu’il faut faire un double arrêt? » a crié un Bottas furieux à la radio dimanche au Castellet lorsqu’il a compris qu’il était en train de perdre un podium.

Habituellement, les directeurs d’équipe n’apprécient pas une telle explosion de la part d’un pilote à la radio, mais plutôt que de réprimander son pilote, Toto Wolff a déclaré qu’il était ravi de la passion dont Bottas a fait preuve à la radio pendant la course.

« J’ai adoré le fait qu’il dise ce qu’il pense à l’instant T et qu’il n’intériorise pas. » a déclaré l’Autrichien.

D’autres suggèrent que le pilote finlandais est en train de perdre sa patience parce que son avenir au sein de l’équipe du constructeur allemand fait l’objet de spéculations constantes, le Britannique George Russell étant continuellement lié à une promotion chez Mercedes en remplacement de Bottas.

Lorsqu’on lui a demandé si les rumeurs concernant son avenir pouvaient rendre Bottas plus nerveux, Toto Wolff a répondu : « Non, je ne pense pas. Je pense que Valtteri sait que la seule réponse à apporter est sur la piste. »

Mercedes n’a pas encore confirmé ses plans pour la saison 2022, alors que Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont tous les deux signé un contrat d’une seule saison avec Mercedes.

Au classement des pilotes, Valtteri Bottas occupe actuellement la cinquième place avec 59 points marqués depuis le début de la saison 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - La F1 à Miami : comme "un Super Bowl chaque année"

La F1 à Miami : comme « un Super Bowl chaque année »

F1 - Alpine F1 ne craint plus le circuit du Red Bull Ring

Alpine F1 ne craint plus le circuit du Red Bull Ring