carlos ghosn Renault retraite

Carlos Ghosn décide de poursuivre Renault en justice

L’ex PDG de l’alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a décidé d’attaquer Renault en justice afin de réclamer ses droits à la retraite.

Dans un entretien accordé ce dimanche au Figaro, Carlos Ghosn a confirmé qu’il traînait son ancienne entreprise devant les tribunaux pour réclamer ses droits à la retraite.

Carlos Ghosn a saisi en référé les prud’hommes de Boulogne à la fin du mois de décembre, alors que l’ancien grand patron nie toujours avoir démissionné de son poste de PDG l’an dernier lorsqu’il était emprisonné au Japon.

« Je réclame mes droits à la retraite, ainsi que tous les droits qui me sont acquis. » a déclaré Ghosn au Figaro.

« J’ai d’abord voulu que cela se règle de façon amiable. Chacun connaît les conditions dans lesquelles j’ai dû quitter Renault : j’étais emprisonné. Mais que je sache, il existe un droit en France, il existe une justice. La façon dont tout cela s’est déroulé à ce moment-là sera connue. »

Les droits à la retraite chapeau de Carlos Ghosn s’élèveraient à hauteur de 765 000 euros par an, c’est pourquoi la semaine dernière, lors de la très attendue conférence de presse qu’il a tenu à Beyrouth au Liban, Carlos Ghosn a réaffirmé qu’il n’avait pas démissionné de son poste, contrairement à ce qui a été dit dans la presse l’an dernier.

« Je me suis simplement retiré pour permettre à Renault de fonctionner normalement alors que j’étais en prison. Parler de démission serait une « forfaiture ». » a indiqué Ghosn lors de la conférence de presse.

« On a dit en janvier que j’avais démissionné, ce qui est faux. La lettre que j’ai envoyé vous n’avez qu’à la lire, elle n’a d’ailleurs pas été distribuée aux membres du conseil d’administration [de Renault] mais elle a été lue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

sergio perez racing point

Sergio Perez : « Nous pouvons envisager 2020 avec confiance »

nico hulkenberg

Helmut Marko admet des discussions avec Hülkenberg en 2019