Carlos Sainz envisage un test privé avec Ferrari avant 2021

26 novembre 2020

L’Espagnol Carlos Sainz envisage d’effectuer un test privé au volant d’une Ferrari vieille d’au moins deux saisons avant de débuter la saison 2021 dans sa nouvelle équipe.

En 2021, Sainz rejoindra la Scuderia Ferrari aux côtés de Charles Leclerc et en remplacement de Sebastian Vettel. Mais avant de débuter sa saison 2021, le pilote espagnol aimerait pouvoir rouler au moins une journée au volant d’une Ferrari, notamment parce que les essais hivernaux seront réduits de moitié l’année prochaine en Formule 1.

Avec seulement trois journées d’essais hivernaux prévues, cela veut dire que les pilotes n’auront le droit qu’à un peu plus d’une journée chacun au volant de la monoplace 2021, ce qui n’est pas assez selon Carlos Sainz.

L’actuel pilote McLaren comptait sur le test d’Abou Dhabi en fin d’année pour pouvoir rouler pour la première fois au volant d’une Ferrari, mais l’équipe italienne n’a pas eu l’autorisation de la part de la FIA, parce que ces essais sont réservés aux jeunes pilotes.

« C’est une option de faire un test privé avec une Ferrari d’il y a deux saisons. » a expliqué Sainz ce jeudi à Bahreïn aux médias.

« Cela servira pour être plus à l’aise dans la voiture et commencer à connaître les détails des boutons sur le volant et ainsi de suite. »

« Lorsque je commencerai à travailler avec Ferrari, nous commencerons à réfléchir à la manière dont nous pouvons être mieux préparés pour la première course. Faire ce test change tout, parce que vous arrivez aux essais hivernaux avec un baquet bien fait et vous savez comment fonctionne le volant. »

« Vous savez comment fonctionne la voiture, comment se passe la configuration, vous savez quoi tester…vous aurez déjà travaillé avec votre ingénieur et vous pourrez affiner les communications, rencontrer le reste de l’équipe avec laquelle vous allez travailler. »

« Vous pouvez aussi tester dans le simulateur et voir comment la voiture se comporte sur la piste. Ces tests sont fondamentaux. Ce sera difficile de ne pas être à Abou Dhabi avec Ferrari. »

« Nous allons trouver un moyen de minimiser ces pertes, mais rien ne sera pareil. Le simulateur n’a rien à voir avec le pilotage d’une vraie voiture. Je pense que ce sera certainement mon hiver le plus difficile. »

« C’est comme ça, cela complique beaucoup nos vies à moi, Fernando [Alonso], Vettel et Ricciardo. Cela va nous compliquer la première moitié de l’année, parce qu’une journée et demie de tests hivernaux ne suffit pas pour préparer toute l’année avec la complexité de ces voitures. Je peux vous assurer que nous serons verts lors de la première course de l’année. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.