Le problème technique sur la Ferrari de Leclerc à Spa expliqué

ferrari-f1-charles-leclerc-spa
GP BELGIO F1/2020 - DOMENICA 30/08/2020 credit: @Scuderia Ferrari Press Office

Dimanche dernier à Spa-Francorchamps, la Ferrari pilotée par Charles Leclerc a été victime d’une consommation d’air excessive, ce qui a obligé le Monégasque à passer par la voie des stands pour que le système d’air de sa F1 soit remis en pression par un mécanicien.

Les moteurs de Formule 1 utilisent l’air comme force pour les soupapes, qui comme l’huile ou le carburant, peuvent être consommés de façon excessive en course.

Les monoplaces permettent de faire le plein d’air grâce à la connexion au circuit d’air comprimé qui, dans le cas de la SF1000, se trouve sur le côté gauche. C’est pourquoi sur les images télévisées, vous avez peut-être remarqué un mécanicien se penchant sur le côté gauche de la monoplace de Leclerc connecter à la voiture une sorte de prise alimentée par une bouteille d’air comprimé.

Ce problème de surconsommation d’air est en fait survenu au pire moment de la course pour Ferrari, qui souhaitait réaliser un double arrêt en raison de l’entrée en piste de la voiture de sécurité suite au gros crash d’Antonio Giovinazzi.

« Les deux pilotes étaient déjà proches du virage 17, donc à l’entrée des stands: idéalement, nous voulions les arrêter dans le même tour et faire un ‘double’ arrêt, comme cela s’était produit lors de la deuxième course à Silverstone. » nous explique Iñaki Rueda, responsable de la stratégie de course chez Ferrari.

« Cependant, nous avions une variable inattendue à prendre en compte, à savoir une consommation d’air excessive par le système de gestion des soupapes pneumatiques du moteur de Charles. »

« Son arrêt au stand aurait donc forcément été plus long – il faut généralement trois secondes pour ravitailler le système – et donc le « double » arrêt aurait pénalisé Sebastian, qui a donc été laissé de côté pour un autre tour. »

« Finalement, pour ce ravitaillement, Charles a perdu sa place au profit de Kimi Räikkönen et Seb s’est retrouvé devant son coéquipier. » 

En sortant de la voie des stands, Charles Leclerc – qui n’était pas au courant du problème qui touchait sa monoplace – a laissé éclater sa frustration à la radio, avant que son ingénieur ne lui dise que son équipe lui expliquerait la situation après la course.

3 Comments

  1. C’est ça des experts.

    Des gens qui peuvent vous dire demain pourquoi ce qui était prévu hier n’a pas fonctionné aujourd’hui.

    C’est une science….ne riez pas!

  2. C’était pas loin que Vettel et Leclerc s’accrochent quand ils se sont touchés je me suis dit ils vont quand même pas remettre çà … Binotto vous n’avez plus droit à l’erreur sinon c’est chez  » lamborghini  » impossible ils ne sont pas en F1 !

  3. Je viens de lire les explications ok ! j’ai lu également celles de Ross Brawn qui me semble plus fondées (pneus) Vettel devait être champion de monde avec Ferrari vous avez bien fouaré mais qui a fouaré ? Quand j’ai vu les temps sur la grille de départ (Belgique) je me suis dit combien 2 secondes ! Accueillir Leclerc était des plus logiques du sang neuf & remettre de la compétition par contre il devait attendre son heure et être au service de la Scudéria et de Vettel son heure serait venue automatiquement certes un peu plus tard on a vu le résultat » BRAVO » Le grand perdant dans l’histoire à part la Scudéria c’est Sébastien Vettel, privilégié le jusqu’à fin 2020 en faisant ce qui aurait du être fait depuis l’arrivée de Charles Leclerc tout est possible dans la vie. Je suis le cheval cabré depuis le Man quand j’avais 7/8 ans après ce fût Lauda, Régazzoni, Scheckter, Pironi, Villeneuve, Pros, Mansel, Scumi et bien sûr Enzo Ferrari qui ne doit pas être fier de l’équipe actuelle ! Forza Italia-Ferrari … Ph Ferrari (France)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.