Certaines équipes commencent à critiquer le nouvel aileron avant 2019

Alors que la FIA a validé l’introduction de nouveaux ailerons avant plus larges à partir de la saison prochaine afin de faciliter les dépassements en course, certaines équipes se montrent sceptiques quant à l’efficacité de ce nouveau dispositif.

Grâce à la nouvelle réglementation imposant des ailerons avant plus larges, les techniciens de la FIA sont convaincus qu’ils peuvent réduire de façon significative les turbulences aérodynamiques autour des monoplaces et donc de faciliter les dépassements en course.

Cependant, d’après les dernières simulations effectuées par certaines équipes, l’introduction d’ailerons avant plus larges ne faciliterait pas les dépassements, au contraire.

« Rouler derrière [une autre monoplace] ne sera pas plus facile. » explique Andy Green, directeur technique de Force India.

Pire encore, Helmut Marko, le directeur de Red Bull Motorsport, estime quant à lui que l’introduction de ces nouveaux ailerons ne changera absolument rien.

« D’après nos simulations rien ne change. » explique Marko. « Dépasser sera toujours aussi difficile, tout cela ne fera que coûter plus d’argent. »

L’Autrichien craint même que les ailerons avant larges de deux mètres ne se brisent au moindre contact avec une autre monoplace en piste : « Je pense que nous allons arriver au point de diminuer la taille des ailerons en 2021 à nouveau, » 

Autre point soulevé par les directeurs d’équipe, pourquoi avoir introduit des ailerons plus larges au lieu d’en avoir de plus étroits ? En effet, 1,70 mètres aurait été préférable en termes de contrôle des turbulences selon de nombreux ingénieurs.

Un coût important

Dernier point soulevé, et pas des moindres, le coût de l’introduction de ce nouvel aileron est estimé à environ 15 millions d’euros par Red Bull, notamment parce que l’aileron avant affecte le reste du package aérodynamique des monoplaces et oblige donc les équipes à améliorer le package complet en fonction de ce nouvel aileron qu’elles n’ont pu tester qu’une seule fois cette année en piste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Frederic Vasseur se sent mieux chez Sauber que chez Renault

Les pilotes présents en conférence de presse ce jeudi à Interlagos