charles leclerc ferrari

Charles Leclerc aurait préféré des graviers plutôt que de l’asphalte à Hockenheim

Le pilote Ferrari Charles Leclerc est revenu ce jeudi sur son abandon au Grand Prix d’Allemagne la semaine dernière.

A Hockenheim, Charles Leclerc a été victime d’une sortie de piste au virage 16 en course et est allé taper le rail situé au fond du bac à gravier, l’obligeant à abandonner.

Le Monégasque a tout de suite reconnu son erreur, mais a également très vite critiqué la zone de dégagement en asphalte située sur ce virage, et qui ne lui a pas permis de freiner sa monoplace lors de son tête-à-queue.

Comme beaucoup de fans, Charles Leclerc souhaite des zones de dégagement qui punissent la moindre erreur des pilotes, mais le Monégasque aimerait voir plus de bacs à gravier, plutôt que ces zones asphaltées comme à Hockenheim.

« C’est bien que les run-offs punissent beaucoup plus, par contre, je ne suis pas complétement d’accord avec cet asphalte, j’aurais préféré mille fois plus des graviers. » a déclaré Charles Leclerc ce jeudi à Budapest.

« Cela aurait été très certainement la même fin pour moi, mais bon, au moins on est puni. Sur le sec, c’était une histoire complétement différente, cet asphalte avait plus de grip sur le sec, alors que sous la pluie c’était complétement l’inverse. Donc, oui, des graviers ce serait beaucoup mieux, en tout cas pour ce cas particulier. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

lewis hamilton mercedes

Lewis Hamilton ne s’opposerait pas à l’arrivée de Verstappen chez Mercedes

sebastian vettel ferrari

Sebastian Vettel : « La F1 n’est pas un jardin d’enfants, il faut mériter les choses »