charles Leclerc bakou crash

Charles Leclerc : « Je ne l’oublierai pas celle-là, ça fait mal »

Charles Leclerc ne se cherche pas d’excuse après son erreur de pilotage commise aux qualifications du Grand Prix d’Azerbaïdjan ce samedi à Bakou.

Le pilote monégasque a envoyé sa Ferrari dans le mur en Q2 à Bakou, après être entré avec beaucoup de survitesse dans le virage situé à l’entrée du secteur du château.

Leclerc n’a rien pu faire pour éviter le choc avec les barrières et assume complétement son erreur, qui le rendra certainement plus fort.

« J’ai été stupide, j’ai pas fait le job aujourd’hui. » a déclaré Charles Leclerc au micro de Canal+ après son crash en qualifications.

« Je suis très déçu de moi, je le mérite complétement, j’ai fait une bêtise. Je pense que c’est très clair de toute façon à la télé dans tous les cas. »

« Je n’aurais jamais dû la faire [la bêtise] en Q2, je pense que mon premier tour était bon, et je pense qu’on allait quand même mettre les pneus Tendres à la fin du run, donc, il n’y avait pas de risque à prendre. »

« Je voulais absolument passer en médiums, c’était très difficile au début, j’ai glissé pas mal avec les médiums, je crois que Seb [Vettel] aussi l’a un petit peu perdu dans ce virage là. Mais bon, il n’y a vraiment pas d’excuse, aujourd’hui c’est moi qui a été complétement bête, j’espère, en tout cas je vais tout faire pour apprendre de ça et revenir plus fort. »

« Je vais essayer de faire une bonne course demain pour essayer de, pas oublier, parce que je ne l’oublierai pas celle-là, parce que ça fait mal, mais en tout cas de revenir plus fort pour les prochaines courses. »

Un départ depuis la neuvième position

Charles Leclerc prendra le départ de la course depuis la neuvième position ce dimanche [pénalité de dix places pour Giovinazzi], ce qui rend tout de même le pilote Ferrari optimiste pour la suite du week-end.

« Je suis toujours positif, c’est sûr que demain je vais arriver avec un autre état d’esprit. Mais là maintenant, par contre, il faut vraiment que je réalise que ce que j’ai fait c’est une grosse connerie, désolé du mot, mais c’est comme ça que je l’appelle. Et voilà, il faut juste que je me reconcentre, la performance est là, elle a été là tout le week-end. J’ai juste pas fait le job comme il fallait. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Valtteri Bottas en pole, Leclerc dans le mur

robin frijns virgin

Robin Frijns remporte un e-Prix de Paris « abracadabrantesque » !