Charles Leclerc : « L’écart est énorme »

Cinquième à plus d’une seconde de Valtteri Bottas, qui a décroché la pole position ce samedi à Barcelone, le pilote Ferrari Charles Leclerc a payé cher une petite erreur commise en Q2.

Le Monégasque est allé endommager le fond plat de sa monoplace en allant un peu trop loin sur le vibreur au virage 9, ce qui a sérieusement compromis ses chances de signer une pole position aujourd’hui en Espagne.

Le pilote Ferrari ne sait toujours pas pourquoi sa monoplace s’est retrouvée si loin sur le vibreur lors de son tour rapide en Q2, alors qu’il n’a pu que constater l’énorme écart qui le séparait du poleman du jour.

« Malheureusement, je ne m’attendais pas à perdre un si gros morceaux [de fond plat] en montant sur le vibreur. » explique Charles Leclerc, qui a terminé à plus d’une seconde de la Mercedes de Valtteri Bottas ce samedi.

« Je suis passé sans problème durant tout le week-end dans ce virage, et aujourd’hui, je ne sais pas si j’étais trop rapide ou si la voiture était trop basse. »

« La Q1 a été difficile, et la Q3 fut un gros point d’interrogation. La voiture était assez différente de ce que j’ai connu auparavant, nous devons donc vérifier pourquoi. »

« Honnêtement, Mercedes a été déjà extrêmement rapide hier [lors des essais libres], et nous savions qu’ils seraient encore très rapides aujourd’hui, mais c’est vrai que l’écart est énorme. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.