pierre gasly max verstappen red bull

Christian Horner : « Gasly a fait un pas en avant, il a réalisé des progrès »

Le patron de l’équipe Red Bull Racing, Christian Horner, estime que Pierre Gasly se sent désormais plus à l’aise avec sa monoplace après les trois premières courses de l’année.

Le pilote français, qui a rejoint Red Bull cette année, a admis qu’il ne se sentait pas à l’aise au volant de la RB15.

Déjà, dès les essais hivernaux à Barcelone, Pierre Gasly a été victime de deux crashs avec sa monoplace, ce qui a fortement ralenti son apprentissage avec sa nouvelle équipe avant le début de la saison.

Par la suite, à Melbourne Pierre Gasly a été piégé en qualifications par une stratégie hasardeuse de la part de son équipe et a dû prendre le départ de la course depuis la dix-septième position sur la grille.

A Bahreïn, le Français a finalement marqué ses premiers points pour sa nouvelle équipe en terminant huitième, mais son rythme était loin de celui de son coéquipier Max Verstappen.

En Chine, Gasly a de nouveau rencontré des difficultés pour trouver un rythme similaire à celui de son coéquipier, mais le Français terminera tout de même la course à la sixième position et signera le meilleur tour en course avec des pneus neufs.

Son patron estime qu’il a fait de grands progrès depuis le début de la saison, même s’il admet que Gasly n’est pas encore tout à fait à l’aise avec la RB15.

« Il a fait un pas en avant ce week-end [en Chine], même s’il n’est pas toujours complètement à l’aise avec la voiture. » explique Christian Horner.

« Il est encore en train de peaufiner son style de pilotage pour arriver à optimiser le meilleur de la voiture, les caractéristiques de la voiture, et il fait des progrès avec ça. »

« Je pense que manifestement c’est un vrai défi pour lui, mais il a réalisé des progrès, et il a signé le meilleur tour en course [en Chine], ce qui devrait lui donner un peu plus de confiance en lui. »

Après le Grand Prix de Chine, Pierre Gasly est retourné directement an Angleterre à l’usine de Milton Keynes de Red Bull pour préparer la prochaine épreuve dans le simulateur durant deux journées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

renault contre Ferrari formule 1

Renault ne peut pas rivaliser avec les « machines de guerre » que sont Mercedes et Ferrari

jacques villeneuve williams

Villeneuve : « Williams n’est plus une équipe de course »