Cinquième au championnat, Cyril Abiteboul rappelle que Renault a moins de budget que d'autres équipes 1
Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team RS19. Japanese Grand Prix, Friday 11th October 2019. Suzuka, Japan.

Cinquième au championnat, Cyril Abiteboul rappelle que Renault a moins de budget que d’autres équipes

Le patron de l’équipe Renault, Cyril Abiteboul, reconnaît que son écurie dispose de moins de moyens que certains des concurrents de Renault en F1.

Cette année, l’équipe Renault n’a toujours pas réussi à sécuriser la quatrième position au classement des constructeurs, détenue depuis plusieurs courses par McLaren.

Sans vouloir chercher des excuses, Cyril Abiteboul souligne un manque de budget par rapport à d’autres équipes, ce qui pourrait peut-être expliqué la sous-performance de l’écurie du constructeur français pour sa quatrième saison depuis son retour en 2016.

« Les ambitions ultimes ça a toujours été 2021, après, il y a les moyens. Aujourd’hui par exemple, on a moins de budget que Sauber, moins de budget que Force India [Racing Point], beaucoup moins que McLaren. C’est la réalité aussi, et il faut l’avoir en tête. » explique le directeur général de Renault Sport Racing au micro de Canal+.

« Mais ça ne doit pas être une excuse, cette année on a quand même sous-performé par rapport à ce qu’on devait faire, qui était de sécuriser cette quatrième place [au championnat des constructeurs]. »

« Après on voit qu’il y a eu beaucoup de choses, par exemple les quatre dernières courses depuis le retour de la trêve, les quatre fois on a mis les deux voitures en Q3 dans le top dix et à chaque fois il s’est passé beaucoup de choses : des incidents, des collisions, des Safety Car etc… »

« On ne va pas blâmer, on ne va pas chercher des excuses, on est effectivement pas à ce rendez-vous de la quatrième place et c’est là-dessus qu’il faut se concentrer. On a encore mathématiquement la capacité de dépasser McLaren, mais ils ont, « factuellement », une meilleure voiture que nous. »

« On ne va pas se tuer dans cette bagarre, on continue d’être concentrés sur la suite en 2020, mais aussi beaucoup sur 2021. On est très avancés par rapport à d’autres équipes, on le sait, parce que 2021 c’est quand même la clé de voûte de notre stratégie en Formule 1. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…