arrêt au stand toro rosso

Claire Williams s’inquiète de l’impact d’un calendrier rallongé sur le personnel des équipes

Claire Williams se méfie grandement de la pression qui sera exercée sur le personnel des équipes la jour où le calendrier de la F1 atteindra 25 courses par an.

Liberty Media a été très clair et a admis que son intention était de d’augmenter le nombre d’événements au cours d’une saison de Formule 1 d’ici 2025 avec un calendrier qui ne devrait pas dépasser les 25 Grands Prix par an.

Mais pour Claire Williams, cette augmentation significative du nombre de courses par saison aura obligatoirement un impact sur le personnel des équipes, qui sont déjà soumis à une forte pression avec un calendrier à 21 courses en 2019.

« 25 courses, c’est beaucoup. Avoir 22 courses l’année prochaine sera déjà très lourd et toutes les équipes vont devoir examiner l’impact sur le personnel. » explique Claire Williams, la patronne de l’équipe éponyme.

« D’un point de vue purement du style de vie et du respect de l’équilibre travail-vie personnelle, ce sera incroyablement difficile. »

« Nous avons tous du personnel d’assistance sur lequel nous pouvons compter pour effectuer des rotations, mais je pense que pour les grandes équipes le défi sera peut-être plus facile de ce point de vue. »

« Elles ont un budget plus important pour pouvoir engager plus de personnes pour pouvoir effectuer cette rotation. »

« D’un point de vue financier, c’est bien qu’il y ait une compensation parce qu’il y aura plus de courses, il y aura plus d’argent qui sera distribué. Donc, d’un point de vue financier, ce n’est pas la fin du monde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Sebastian Vettel : « Au Brésil, chaque année quelque chose de fou se produit »

monoplace de F1 en 2021

Steiner pense que les F1 2021 seront aussi rapides que les monoplaces 2019