Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Comme Ricciardo, Hamilton a lui aussi quitté son environnement familier pour une autre équipe

Le 28 septembre 2012, Lewis Hamilton a annoncé qu’il quittait l’équipe McLaren avec laquelle il avait débuté en Formule 1 en 2007 pour rejoindre Mercedes.

Au moment de l’annonce, le monde de la Formule 1 a retenu son souffle et ne comprenait pas vraiment le choix du pilote britannique de quitter une écurie qui aspirait à gagner des courses et des titres mondiaux pour une autre qui arrivait à signer des résultats à peine pertinents.

A l’époque, McLaren avait signé sept victoires et terminé troisième au championnat des constructeurs, tandis que Mercedes terminait le championnat à la cinquième position. Autant dire alors que McLaren ressemblait à l’actuelle équipe Red Bull et Mercedes à Renault.

A l’époque où Hamilton a rejoint Mercedes, peu de gens comprenaient la décision de Lewis Hamilton et la définissaient comme une énorme erreur qui pourrait irrémédiablement nuire à sa carrière. Mais pour le Britannique : “Il est temps de relever un nouveau défi et je suis très heureux de commencer un nouveau chapitre.” déclarait Hamilton en 2012.

“Je pense que je peux aider l’équipe des flèches d’argent à atteindre le sommet et à atteindre nos ambitions communes.”

Les propos d’Hamilton peuvent faire penser à ceux tenus par Daniel Ricciardo aujourd’hui dans le communiqué de presse envoyé par Renault et qui annonçait l’arrivée de l’Australien en 2019.

A lire aussi   Bottas : "On devrait pouvoir parler de ce qu'on veut"

Renault sur les traces de Mercedes 

Comme à l’époque Mercedes, l’équipe Renault a démarré son projet il y a près de trois ans et entend contester le titre mondial d’ici 2020. Mercedes pour sa part a réussi à partir de 2014 à interpréter mieux que quiconque la réglementation hybride et a dominé la F1 depuis lors.

Lewis Hamilton a démontré depuis 2012 qu’il valait la peine de miser sur Mercedes, ce qui devrait conforter le choix de Daniel Ricciardo de rejoindre une équipe d’usine comme Renault en 2019.

A l’instar du Britannique, Daniel Ricciardo va prendre des risques en quittant son environnement familier, un environnement compétitif, mais surtout un environnement où l’Australien n’a peut-être pas été traité comme il se devait ces derniers mois, ce qui aura certainement fait pencher la balance et influencer sa décision de rejoindre Renault.

Désormais, seul le temps dira si la décision de Ricciardo fut la bonne, mais la similitude avec le choix de carrière de Lewis Hamilton valait la peine d’être souligné.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.